Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Le topic de la Nintendo Switch
par defskerus Aujourd'hui à 17:07

» La lecture du retrogamer
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 15:46

» Topic officiel Vita
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 15:16

» Bram Stoker's Dracula (Megadrive)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 14:45

» Terranigma (SNES)
par defskerus Aujourd'hui à 10:07

» Bouffe dans tous ses etats ...
par defskerus Aujourd'hui à 10:03

» This War Of Mine [PC-PS4-One]
par skyllneverdie Aujourd'hui à 6:36

» Dashin' Desperadoes (Megadrive)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 2:08

» GB Boy Colour : Et la lumière fut !
par marmotplay Hier à 20:49

» Les jeux GBA Euro et leurs codes (dossier)
par ange_dechu_lucifer Hier à 19:06

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Consoles rétros 2D » Sega Megadrive » [Liste sans limite] Sega Megadrive

[Liste sans limite] Sega Megadrive

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 14 sur 15]

326 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 16:06

ange_dechu_lucifer


Administrateur

J'ai édité au fait. ^^

Comme la PCE, et? Jaloux de pas en avoir sur Snes comme c'était prévu avant le coup de poignard dans le dos de Nintendo à l'encontre de Sony?   

A ta place, j'aurai plutôt trollé le 32X, pas le Mega-CD. Un manque de clairvoyance flagrant, marque de fabrique du Nintendo fanboy.  

Bon sinon, j'sais pas si t'as bien compris le principe du topic, mais c'est pas le topic de guéguerre snes vs nintendo, mais la liste sans limite MD. C'est marrant comme quoi ce topic vit super bien et celui de la snes est tout mort.

Serait-ce parce que les Snes fanboy restent sur leurs petits acquis et les MD fanboys s'ouvrent au monde?  

http://paderetro.com/

327 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 16:11

Invité


Invité
Mais arrêtes avec ton Mega CD sérieux qui a 5 pauvres jeux intéressants, le reste étant soit des daubes soit déjà sortis sur Md. Ca a été un beau flop à l'époque à cause de son prix et du fait qu'il n'apportait pas grand chose pour ne pas dire rien  

328 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 16:30

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Ha mais c'est toi qui est venu sur le terrain du Mega cd, pas moi. ^^

Énorme n'empêche. J'aime quand tu parles de consoles et/ou add-on que tu ne connais pas, ce sont les avis les plus constructifs et intéressants qui soient. "C'est d'la merde. J'y connais rien mais c'est d'la merde" Woua. Critique constructive. 

Le Mega CD on en parlera en temps et en heure (quand on pourra en ajouter les jeux sur la liste sans limite MD par exemple).

Et on attend toujours du constructif sur les topics snes d'ailleurs hein? Pas de nouveau jeu découvert en 2 ans que la liste sans limite snes existe? sur les 2000 jeux sortis toutes régions confondues? Parce que bon, je semble me répéter, mais c'est le but des listes sans limites, les alimenter selon ses connaissances et ses achats, ce n'est pas voué à être scellé dans le marbre une fois constitué. Ce qui semble malheureusement être le cas côté Snes, pas MD.

Alors arrête de faire ton jaloux parce que du côté MD ça carbure, et partage tes dernières découvertes snes, à moins que tu sois du genre à rester sur tes acquis, bien entendu. A ce moment là je comprends mieux qu'on s'ennuie un peu et qu'on se sente obligé de troller les autres consoles. C'est quand même triste que dernièrement je sois ta source principale de découverte de jeux SFC.  

Va partager là : http://forums.paderetro.fr/t1310p120-la-liste-sans-limite-super-nes-sfc Le pauvre Tylano est tout seul.  

http://paderetro.com/

329 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 16:39

Invité


Invité
Et oui c'est de la merde ton mega CD, en plus t'as pas de bol car c'est un périphérique que j'ai connu à sa sortie   
Quand au bout de quelques mois, j'ai compris la belle arnaque que c'était, je n'ai pas cherché plus loin et j'ai attendu sagement... la sortie de la PS1   
Je lance d'ailleurs le débat à son sujet http://forums.paderetro.fr/t2639-le-mega-cd-innovation-technique-ou-vaste-blague#218061

330 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 19:19

Tylano

avatar
Cerbère de la Manette

Oh la la ça couine sur le topic sans limite de la megadrive   

Le topic snes sans limite a été trollé ou pas loin, j'y ai vu des trucs bizarres quand même...
Mais faudra en effet, que j'y retourne pour voir ce qu'il manque, parce qu'il y a des jeux honteusement oubliés   

Pour revenir vite fait sur Flink, je trouve qu'il manque de couleurs et qu'il joue beaucoup sur les teintes(astuce de programmation) à base de vert... Si vous observez bien le jeu, c'est parfaitement visible et à la longue ça peut vraiment gaver la rétine...
Je suis beaucoup plus réceptif aux graphismes d'un Sonic 3, Sonic Knuckles ou aux décors très cartoons de Quackshot.
Sur ces jeux la, c'est plus vivant, ç'est lumineux...mais je conçois qu'on puisse apprécier différement sur ce point précis!
Mais Flink est un jeu à découvrir, une vrai curiosité!

331 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 20:36

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

@Tylano a écrit:
Le topic snes sans limite a été trollé ou pas loin, j'y ai vu des trucs bizarres quand même...
Mais faudra en effet, que j'y retourne pour voir ce qu'il manque, parce qu'il y a des jeux honteusement oubliés   

Ben oui y'en a plein d'oubliés, mais certains préfèrent troller la plateforme concurrente plutôt que mettre en avant la leur. Moi j'm'en fous, le site est de plus en plus consulté, et y'a de la MD et du CD32 à 80%, le reste étant partagé par la saturn, la ps1, la gb, un peu de micro (merci mickmack!) un peu de Nes (merci Kawet!), et autres, ça me va.

Pas parce que je met en avant du contenu de manière arbitraire, mais parce que j'ai quasi que mon contenu à mettre, tout simplement. Et comme le troll n'a pas vocation à être mis sur le site, la partie la plus exsangue est la Nintendo, alors qu'elle est censée être la plus blindée. Moi ça me fait marrer, mais c'est quand même super moche.

On s’appellerait Nintendoretro si tous les posts à teneur troll pro-nintendo du forum pouvaient être convertis en articles, mais on s’appellerait pas segaretro en faisant la même chose avec les posts troll pro-sega, tout simplement parce qu'il y en a énormément moins.

Et pourtant, y'a à peu près autant de Segasex que de nintendosex. Je me rabaisserai pas à faire une conclusion, mais si j'en faisait une, elle serait moche.   

http://paderetro.com/

332 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 20:41

Tylano

avatar
Cerbère de la Manette

C'est dommage oui...
Le topic n'est plus édité depuis 2012...  

333 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 20:43

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Je m'en occupe cette semaine, continuez à y papoter (enfin, continue à te parler tout seul pour l'instant   )

Ha, et désolé Kawet pour le Flood, Chrys avait besoin de se dégorger le poireau sur la MD, c'est plus facile que de mettre en avant la SNES.   

http://paderetro.com/

334 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 20:51

Kawet

avatar
Chat-Bits
pas grave, voir des fanboy sega s'étriper ça me suffit

faudra que je mette mes +1 - 1 à l'occasion aussi, mais je suis un chat fainéant   

335 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:10

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Faudra aussi que je m'y mette... surtout que je vois pas mal d'aberrations.

336 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:15

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Désolé El Gregou, on a pas jugé utile de mettre Crystal's Pony Tale, on sait que tu l'aimes bien.  

http://paderetro.com/

337 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:19

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Toi, t'as pas digéré le fait que je descende ton Rainbow Islands, n'est-ce pas ?   

Non mais voir un jeu arthritique comme Golden Axe dans la liste pendant qu'on doit "discuter" de la présence ou non de World of Illusion et Flink, ça me fait mal au cul.



Dernière édition par El Gregou le Mer 13 Aoû 2014 - 21:26, édité 1 fois

338 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:19

Invité


Invité
El Gregou a écrit:Faudra aussi que je m'y mette... surtout que je vois pas mal d'aberrations.
Oui faut rajouter Gynoug   

339 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:21

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Autre chose : je ne vois pas pourquoi on fout Golden Axe dans la liste alors que le 2ème épisode lui est déjà supérieur en tous points (bien que restant affreusement médiocre, lui aussi).


EDIT : Au fait, on ne peut pas rajouter de nouveaux jeux ? Il est où earthworm Jim 2 dans la liste ???



Dernière édition par El Gregou le Mer 13 Aoû 2014 - 21:25, édité 2 fois

340 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:24

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

El Gregou a écrit:Toi, t'as pas digéré le fait que je descendes ton Rainbow Islands, n'est-ce pas ?   

Non mais voir un jeu arthritique comme Golden Axe dans la liste pendant qu'on doit "discuter" de la présence ou non de World of Illusion et Flink, ça me fait mal au cul.

Salaud va.   

World of illusion c'est ce gland de Tonka qui lui a mis un -1.

Flink, je l'ai re-uppé parce qu'il n'y figurais pas depuis 2012 (y'a eu un +2 vs -1, et il a pas été mis dans la liste, une erreur je pense). Faudra re-upper Eliminate down aussi, il a eu 2x +1 depuis 2012.

Mais là faut laisser Kawet remettre les choses en place, il va devenir fou sinon.   

http://paderetro.com/

341 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:30

Giovanni

avatar
Administrateur

El Gregou a écrit:Autre chose : je ne vois pas pourquoi on fout Golden Axe dans la liste alors que le 2ème épisode lui est déjà supérieur en tous points (bien que restant affreusement médiocre, lui aussi).



Bah je suis d'accord.

Encore que médiocre, bon, dépassé surtout.

342 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:33

Kawet

avatar
Chat-Bits
si vous voulez négociez de nouveaux titres, vous vous les mettez de côté et on remet ça fin septembre

Avant l'arrivée des nouveaux, on s'était mis d'accord par consensus sur une liste

Maintenant les nouveaux sont là, et ils s'expriment sur cette liste et de nouveaux titres
Donc, on rediscute de ces titres là en particulier et on reviendra sur les autres plus tard, sinon c'est le bordel (ça l'est déjà rien qu'avec 24 titres)   

Et si je fais des erreurs de décompte, c'est normal, je suis un chat   

Pour le EJ2, pourquoi t'en a pas parlé plutôt mon cochon ?

343 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:37

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

@Giovanni a écrit:Bah je suis d'accord.

Encore que médiocre, bon, dépassé surtout.


Dépassé depuis 20 ans environ, avec le premier Streets of Rage, ses suites, et tous les autres beat'em all qu'on a pu voir sur la plupart des machines.
Non Golden Axe c'était chouette à l'époque quand on voulait se prendre pour Connard le Barbant et qu'il n'y avait rien d'autre sur la machine, mais il y'a des jeux comme ça dont l'intérêt s'évanouit dès que la technique progresse un peu. Même à l'époque je l'avais trouvé pourri, c'est pour dire ! Et puis le coup des râles des ennemis qui font s'interrompre la musique... ah ah, mais sérieux quoi !

Y'a une pelletée de jeux comme ça qui sont arrivés pour la sortie de la Megadrive, bien souvent des adaptations de jeux d'arcade, qui à l'époque étaient géniaux d'un point de vue commercial : l'arcade enfin à la maison ! Mais faut pas se leurrer, ils étaient déjà dépassés 2 ans après.
Strider, Altered Beast, Golden Axe, Super Hang On, Super Thunder Blade, After Burner... Je continue ?

344 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 21:43

Giovanni

avatar
Administrateur

El Gregou a écrit:
Strider, Altered Beast, Golden Axe, Super Hang On, Super Thunder Blade, After Burner... Je continue ?

Bon finalement, je ne suis plus d'accord, tu es un infame blasphémateur et c'est tout y'a plein de jeux de la liste que j'aime la.

Strider c'est très bien.
Altered Beast c'est nul mais ça représente quelque chose, une époque.
Hang On et After Burner c'est très sympa.
Golden Axe, j'y rejoue plus, mais j'ai largement joué aux 3 opus, et tout le monde devrait y jouer une fois dans sa vie.

Retourne sur tes jeux de bobo-jap-hipster va Razz

345 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Mer 13 Aoû 2014 - 22:11

Invité


Invité
[quote="El Gregou"]
@Giovanni a écrit:Bah je suis d'accord.
Y'a une pelletée de jeux comme ça qui sont arrivés pour la sortie de la Megadrive, bien souvent des adaptations de jeux d'arcade, qui à l'époque étaient géniaux d'un point de vue commercial : l'arcade enfin à la maison ! Mais faut pas se leurrer, ils étaient déjà dépassés 2 ans après.
Strider, Altered Beast, Golden Axe, Super Hang On, Super Thunder Blade, After Burner... Je continue ?
Je peux te citer ghouls'n ghosts, adaptation de l'arcade pour la sortie de la MD chez nous, et je crois pas qu'il a été dépassé par un quelconque jeu, tout comme super hang on que tu as cité Rolling Eyes

Faut que tu développes ton raisonnement, on attends ton pavé Wink

346 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Jeu 14 Aoû 2014 - 2:08

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Tiens j'ai parcouru le topic rapidos et je viens de me rendre compte qu'en réalité je n'ai jamais voté pour les indispensables de la console, à part sur 3-4 jeux me tenant à coeur qui se faisaient violenter par des faux connaisseurs. Tant pis, j'ai loupé le coche, mais ça me fait quand même monstrueusement chier de voir quelques jeux qui ont dégagé. Je les cite, pour le plaisir, avec un rapide avis, même si ça ne les refera pas intégrer la liste :

- Puggsy : Tout simplement l'un des meilleurs jeux de plate-formes/réflexion de la console, au même titre que The Lost Vikings. Et encore, je préfère Puggsy. Des tas d'environnements différents avec une bande-son qui a parfois presque une qualité CD, une intro avec le vaisseau qui nous arrive dessus en 3D, et surtout des niveaux longs et intéressants. Des énigmes par dizaines parfois très difficiles, des tas de sorties secrètes, des bonnes idées qui se renouvèlent... Tous ceux qui aiment les jeux où l'on se triture les méninges sans que cela ne soit un énième Tetris-Like devraient adorer.

Tiny Toons Buster's hidden treasure : Oui c'est de la plate-formes on ne peut plus classique. Seulement le tout est peaufiné à la perfection que cela soit les graphismes très fins et colorés, jamais fouillis, les différents thèmes musicaux monumentaux, et le gameplay rapide et sans tâche. On traverse des volcans, on explore un galion échoué, on gravit des montagnes enneigées, on se bat contre des robots, tout cela en fonçant et en bondissant sur les ennemis sans que rien ne ralentisse. Du grand Konami !

ToeJam & Earl 2 : Bien souvent, il se fait gentiment descendre parce "qu'il n'est pas comme le 1". On lui reproche notamment de faire dans la plate-formes classique... ce qui n'est pas le cas. TJ&E2 ne vous demande pas simplement de traverser les niveaux, mais aussi de retrouver les humains planqués en fouillant chaque parcelle du décor. Dès lors, vous devrez fouiner dans les moindres cachettes, écouter les indices dispensés par les habitants de la planète de nos deux amis, et utiliser les bonus à bon escient. Une grosse quête annexe vous demandera aussi de retrouver les 10 objets favoris du Roi du Funk afin d'obtenir la vraie fin. Enfin, les graphismes sont juste fantastiques, totalement dans l'esprit funk et flashy du soft. Quant aux musiques, du pur bonheur à base de basses bien saturées sur des rythmes hip-hop et funky ; une tuerie !
Et en plus, ça se joue à deux. Smile

- Vectorman : Le gameplay est difficile à appréhender au tout début car le personnage est rapide et les ennemis rencontrés font très mal. Après adaptation le soft, en plus d'être un tour de force technique sur Megadrive, se révèle être un shoot nerveux aux phases variées et à la musique electro très entrainante. Ca pète de partout, on ne s'ennuie pas, j'ai un peu de mal à voir ce qu'on peut lui reprocher à part, peut-être, le charisme discutable de son personnage.
Petite note : je n'ai jamais fait le 2, donc je ne me permettrai pas de le juger.


-----------------------------------------------


Bon allez, après cette digression je m'attèle à discuter des titres actuels. Je mettrai un "Je n'ai pas fait" en face des titres que je n'ai pas touchés pour au moins signaler que je ne les ignore pas mais que je ne peux pas apporter ma pierre à l'édifice par manque d'informations.

Atomic Runner / Chelnov : Pas fait

Blades of Vengeance : -1. Le jeu n'est pas mauvais, loin de là. J'en garde un souvenir agréable. Mais si on parle vraiment des INDISPENSABLES de la console, il n'a pas non plus sa place. C'est un bon jeu mais un peu trop longuet et répétitif à la longue. Pas vraiment de point faible, mais pas non plus de point fort.

Cannon Fodder : Pas fait

Earthworm Jim : +1. Et un gros +1 même, je dirais ! Le jeu est un concentré d'action survitaminée avec un design loufoque réellement étudié. La bande-son est géniale, les phases sont variées, les graphismes sont fins, l'animation a laissé tout le monde sur le cul à l'époque de la sortie... J'ajoute également qu'Earthworm Jim est une icône de la génération des joueurs des années 90, qu'on retrouve souvent dans des fan arts, des discussions de gamers, et bien sûr dans les héros disparus qu'on regrette.
Si quelqu'un veut découvrir l'un des titres les plus peaufinés de la console tout en ayant une vision de ce que les années 90 pouvaient offrir dans le genre de la loufoquerie, on ne peut pas passer à côté d'Earthworm Jim.

Eliminate Down : +1. En ignorant sa côte tout bonnement faramineuse et abusée, Eliminate Down est juste l'un des meilleurs shoots de la console. Scrollings différentiels, musiques qui pètent, niveaux proposant des approches variées dans la manière d'aborder les ennemis, et surtout une action qui ne ralentit jamais. Pas de clignotements, pas de saccades (à part peut-être dans un niveau si je me souviens bien), un gameplay simple à aborder, et une difficulté couillue mais pas insurmontable. Il a clairement sa place aux côtés des Thunder Force 4 et Gaiares.

Flink : +1. ceux qui disent que les graphismes n'ont rien de fantastique doivent vraiment avoir des mites dans les yeux. Dans les previews des magazines de l'époque, tout le monde était sur le cul en découvrant les captures d'écran ! Tous les testeurs attendaient le jeu avec impatience. Ce qui l'a empêché d'obtenir un succès indiscutable est ses reports fréquents : le jeu est sorti bien plus tard que prévu, en fin de vie de la console, alors que beaucoup commençaient déjà à se désintéresser des 16 bits.
Mais au-delà de ses graphismes somptueux, Flink est aussi un excellent jeu de plate-formes. Seulement, il faudra accepter que ce n'est ni un Sonic, ni un Ristar, ni un Mario. Oui le personnage est un peu lent à démarrer... et alors ? Le gameplay est étudié en conséquence ! Est-ce que tous les héros de jeux doivent courir comme des dératés pour remplir le cahier des charges ?
Le jeu se permet aussi des originalités grâce aux différents sorts à créer et à leurs ingrédients que nous devons rechercher. Les mondes sont fantastiques, surtout celui des nuages et celui à l'intérieur de l'arbre géant. Le seul défaut reste l'absence de mots de passe alors que la difficulté est réellement corsée. Mais bon, rien d'insurmontable pour de vrais gamers !

Golden Axe : -4000. ...Bon d'accord, -1. Pour résumer ce que j'ai déjà dit, le jeu est totalement archaïque aussi bien dans sa maniabilité, son animation, sa bande-son (les râles des ennemis qui interrompent la musique, mais PUTAIN QUOI !)... et quasiment tout le reste. Les hitboxs sont foirées, l'impact des coups donnés est mal retranscrit (oh, qu'est-ce qu'il a l'air de faire mal ce coup de botte en mousse dis donc !), les "boss" sont juste des ennemis en un peu plus fort. Et le gameplay se résume, pour s'en sortir sans trop de dommages, à faire un coup : foncer en courant donner un coup de taloche. Aucune approche différente face aux ennemis, c'est très mauvais.
Jeu phare et adaptation de l'arcade pour faire vendre la console à sa sortie, Golden Axe est l'un des jeux témoins de l'ère "pré Sonic", où les développeurs ne tiraient pas encore parti de la puissance de la machine. Mais deux ans plus tard, il était déjà dépassé.

Golden Axe 3 : Pas fait.

Gynoug : +1. Oui ce n'est pas le plus beau des shoot. Oui la difficulté est mal dosée sur la fin. Sauf que voilà : on dispose d'un shoot nerveux, au design et à la bande-son impeccables, sans aucun défaut n'impactant sur le gameplay. C'est du classique, mais du bon classique.

Hellfire : +1. Encore un très bon shoot bien souvent oublié. En effet, son grand défaut est de manquer d'identité visuelle. Hormis cela, on dispose d'un shoot au level design parfaitement étudié pour solliciter le système d'armement multidirectionnel, avec des musiques électriques très entrainantes. Notez qu'il faut absolument y jouer en 60Hz. Sous nos contrées, l'action du jeu est affreusement ralentie, tout comme les musiques.

Le roi Lion : +1. Le seul défaut du jeu est l'imprécision des hitboxs. Combien de fois les joueurs se sont-ils arrachés les cheveux sur le niveau de la savane en tombant à l'eau après avoir cru attraper la queue d'un singe ???
Ceci mis de côté, Le roi Lion est du très grand jeu vidéo Disney de la bonne époque. L'animation est du même niveau que celle d'Aladdin, tout comme les graphismes. L'échappée de la cavalcade des gnous est d'ailleurs un tour de force technique. La bande-son est peut-être un peu molle, mais elle reprend la quasi-totalité des thèmes du dessin animé. On ajoute enfin l'idée très sympathique de contrôler Simba enfant puis adulte, avec des gameplays différents, et on a un très bon jeu.

Moonwalker : +1. Oui le jeu n'est pas très beau. Oui le gameplay est ultra répétitif. Oui le jeu est court, facile, et les animations sont rigides. Mais l'intérêt n'est pas là. Franchement, on joue avec Michael Jackson, icône de la musique pop des années 80-90 ! Quel autre jeu peut se permettre de faire cela ? On l'a bien dans Space Channel 5, mais simplement en caméo. Là, on joue avec lui, sur ses musiques synthétisées en Midi, on balance des chorégraphies pour anéantir les ennemis... Ce jeu, aussi moyen soit-il, est un représentant de la pop culture des années 90 : si un gamin de 7 ans me demandait de lui montrer un jeu iconique de ma génération, je serais obligé de lui montrer Moonwalker.
Si un jeu avec Kurt Cobain était sorti en 1993, aussi mauvais soit-il, ne serait-il pas non plus un indispensable ?

Panorama Cotton : -1. Ca me fait très mal de mettre une note négative à ce jeu. Il est très recherché, et c'est effectivement un tour de force technique pour la console. Mais proposer le nec plus ultra en matière de technique ne suffit pas. Il faut que le jeu suive. Et tout comme Virtua Racing était une vitrine technologique pour la Megadrive, Panorama Cotton est un peu pareil. Les graphismes trop flashys et détaillés non seulement flinguent les yeux du joueur, mais grignotent aussi sur la fluidité de l'action. Il devient difficile d'appréhender les ennemis, on ne sait parfois pas quels sont les éléments interactifs ou non, et on ne comprend pas grand chose à l'action. Pour un shoot'em up, genre qui demande une précision rigoureuse dans les déplacements, ça fait très mal. Un bon jeu quand même, mais que sa côté élevée tend trop facilement à faire passer pour un incontournable.
A ma décharge, je signale que je n'ai pas fait le jeu dans son intégralité mais me suis arrêté au 2ème ou 3ème niveau ; j'en avais marre. Peut-être que le titre devient plus plaisant sur la durée... mais je ne vois pas pourquoi ça serait le cas.

Rainbow Islands Extra : -1. Oui c'est la conversion la plus fidèle du jeu d'arcade. Sans doute. Mais cette arcade-là, au moment où sort Rainbow Islands Extra sur Megadrive, appartient déjà au passé. Les jeux sur consoles tendent à devenir plus puissants que leurs comparses des salles d'arcade et la 16bits de Sega proposera bien d'autres titres plus aguicheurs, variés, et intéressants que le jeu de Taito.
Trop mou, répétitif, avec seulement 3-4 thèmes musicaux dont l'un, tournant en boucle, qui vous rendra fou, Rainbow Islands Extra est typique de ces jeux d'arcade de la fin des années 80 qui étaient adaptés à toutes les sauces sur micro-ordinateurs mais qui n'ont pas fait le poids face à l'arrivée des 16bits.

Rolling Thunder 3 : Pas fait. (mais je n'ai vraiment pas aimé le 2)

Super Hang on : -1. Vroum vroum, je tourne en rond. Vroum vroum, y s'passe rien. Vroum vroum, j'évite des autre motos, intense action. Vroum Vroum le décor défile en moches bandes horizontales. Vroum vroum je finis dans les temps, youpi. Vroum vroum, je refais une partie; Et vroum vroum, je tourne en rond...
Seul point positif : des musiques sympathiques. D'ailleurs, je note qu'elles ont les mêmes sonorités que Phantasy Star 2 !

The Lost Vikings : +1. Je l'ai fait uniquement sur SNES, mais je ne vois pas en quoi la version Megadrive serait différente, à peu de choses près. Donc on a là un excellent jeu de plate-formes/réflexion qui, s'il semble simple de primes abords notamment à cause des mouvements limités de notre trio de poilus, va très vite se révéler ingénieux dans son level design et dans les énigmes que l'on devra résoudre. De plus, il faudra parfois être réactif pour agir selon un timing précis afin d'éviter les divers pièges retors disséminés par les développeurs.
Bref, du tout bon si on veut se creuser la cervelle. Il faut dire que l'idée de départ, trois héros devant coopérer et ayant chacun des points forts et des points faibles, était absolument géniale.

Tinhead : Pas fait

Toki : -1. Mouais... C'est sympa à jouer, mais sans plus. Le level design est bien fichu mais le jeu est super mou, la faute à un personnage qui se déplace comme un mille-pattes cul-de-jatte. Il n'y a que 2 musiques différentes pour les stages traversés, une horreur à force de les entendre ! De plus, le jeu devient beaucoup trop difficile sur la fin et en appelle à un "par coeur" vomitif et à une précision d'horloger. Dommage, le gameplay était assez original.

Undead Line : +1. Shoot'em up extrêmement difficile, Undead Line n'a que ce petit défaut pour lui. Tout le reste est monumental que cela soit la bande-son titanesque, les différents niveaux aux designs variés, les boss superbes, et l'ambiance fantastique. Un cimetière où les éclairs viennent réveiller les cadavres, une maison hantée où des "Jason" nous attaquent, des égouts avec des monstres bien crados... Un des meilleurs shoot "pédestres" de la console, aux côtés de Twinkle Tales et Elemental Master. Faut juste être zen et ne pas être de la célèbre caste de joueurs qui détruit sa manette à chaque échec !

Urban Strike : -1. Je ne peux m'empêcher d'être déçu par Urban Strike, car il est un retour en arrière monumental par rapport à ce que proposait l'épisode antérieur : Jungle Strike. Les environnements sont moins variés, les missions sont moins variées, il y a moins de véhicules à contrôler, le scénario est moins captivant, et le jeu est moins long. Les missions à pied sont peu intéressantes, il suffira souvent de rester à distance des ennemis et de les canarder de là, l'IA ne faisant rien tant qu'on ne rentre pas dans un champ d'action prédéterminé. De surcroit, ces phases sont courtes et comptent pour des campagnes entières, grignotant de ce fait une bonne partie de l'intégralité du jeu qu'on aurait préféré voir axé sur les missions en hélico.
Notons, en plus, un bug énervant. Bien qu'on sauvera d'une prison un copilote réputé comme étant le meilleur de sa catégorie, il sera toujours marqué comme "disparu" et ne sera jamais sélectionnable !
Bref, on lui préfèrera Jungle Strike, meilleur à tous les niveaux.

World of Illusion : +1. Ce qui frappe dès les premiers instants dans ce jeu, ce sont bien évidemment ses graphismes magnifiques. Des couleurs particulièrement bien choisies, des environnements variés, des sprites superbes. De plus l'animation et les musiques sont à tomber.
Puis on se rend compte qu'on peut choisir de jouer avec Mickey ou Donald, et que certaines portions de niveaux seront totalement inédites selon qu'on contrôle l'un ou l'autre ! Une manière habile de donner au joueur l'envie de se refaire une partie !
Puis on remarque qu'on peut jouer à deux en simultané, et que l'on devra même s'entraider lors de certains passages. Et, là encore, certains niveaux seront totalement exclusifs à ce mode deux joueurs ! Une idée monstrueuse !
Alors oui on pourra taper sur l'extrême facilité du jeu, que l'on peut finir en 2 heures grand maximum sans se fouler. On pourra aussi attaquer la relative mollesse de l'action.
Sauf que World of Illusion est une bouffée d'air frais, un voyage magique dans nos mondes fantasmés d'enfants. Jouer à World of Illusion, c'est se revoir en train de feuilleter un livre d'images du haut de nos 5 ans, se remémorer les "gigantesques forêts" que pouvaient nous sembler être un petit bosquet composé de 10 arbres, c'est se rappeler que nous voulions tour à tour être astronaute et explorer les étoiles ou navigateur et découvrir des cités sous-marines séculaires. dans World of Illusion, on nagera au fond d'un bocal à poissons, on passera de l'autre côté d'un miroir, on marchera sur les nuages, on se dépêtrera parmi les myriades de cadeaux du monde de Noël, on esquivera des tornades et des aigles en chevauchant un tapis volant avant de descendre des rapides sur une simple feuille végétale.
Oui, on s'en fout de jouer à World of Illusion pour le challenge ou même pour rechercher un gameplay parfait. Non, on y joue pour se laver la tête de nos soucis bien adultes et pour, le temps de 2 heures, laisser la douceur cotonneuse de l'enfance insouciante nous envelopper via ses mondes merveilleux que nous avons tous, un jour, fantasmés.

YS III : Pas fait.

Zombies Ate my Neighbors : Pas fait.

347 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Jeu 14 Aoû 2014 - 3:15

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Ha ué, t'as vraiment un problème avec les conversions d'arcade en fait. Traumatisé dans ta jeunesse?   

En tout cas, c'est rigolo de te voir taxer (entre autres) Toki et Rainbow Islands Extra de mou alors que ça te dérange pas plus que ça sur Flink, Puggsy et surtout Toejam & Earl 2 (Mega mou celui là).

D'ailleurs, ta manière de détailler Toejam & Earl 2 me fait te poser une question : t'as jamais remarqué que le gameplay de ToeJam & Earl est calqué sur celui de Rainbow Islands?

Les joyaux à retrouver (7 par ile), écouter les indices dispensés dans les salles secrètes (auxquelles tu as accès en ayant récupéré les 7 joyaux dans le bon ordre, tu y récupères aussi un power up permanent), le fait d'obtenir la vraie fin en récupérant 10 objets cachés (1 objet caché récupéré à l'issue de chaque ile uniquement si tu as retrouvé les 7 joyaux au sein des 4 stages de l'ile en cours, quel que soit l'ordre cette fois) ... Hé! 

Juste que quand Rainbow Islands fait le focus sur la complexité de gameplay (par exemple, les joyaux se retrouvent uniquement en faisant tomber son arc en ciel sur les ennemis ou en utilisant un des power up d'attaque comme les étoiles, leur couleur étant déterminée par l'endroit où le corps de l'ennemi tombe, ce qui demande anticipation de positionnement, direction et trajectoire) au détriment de la variété graphique et sonore, ToeJam & Earl 2 fait exactement l'inverse en simplifiant le gameplay quand même pas mal (dans les faits, tu cherches physiquement derrière les objets via l'utilisation de la touche haut, c'est un jeu d'objets cachés en fait) au profit de la variété graphique et sonore.

Mais pour le coup, c'est moi qui trouve ToeJam & Earl 2 chiant, mou et répétitif au possible, n'accrochant pas du tout à la patte graphique et sonore du titre, devant me contenter de retourner chaque pierre/buisson/arbre/autre des niveaux en utilisant le funk scan pour me raccourcir la durée de la (très répétitive) tâche. Aucune difficulté autre que celle de devoir me battre contre les commandes peu réactives et imprécises au possible, avec le calvaire des "tremplins" (éponges et autre) bien leeeeeeeeeeeeeeeeents et mouuuuuuuuuuuuuuuus pour eeeeeeeeeeeenfiiiiiiiiiin arriiiiiveeeeeeeeeeer au maaaaaaaaxiiiimuuuuuuuuuuuum de sooooooooon sauuuuuuuuuuut et fauuuuuuuuttttt paaaaaaaaaaaaaas llaaaaaaaaaacheeeeeeeeeeer laaaaaaaaa maaaaaneeeeettttte pouuuuuuuuuur seeeeee grraaaaaaaaaatteeeeeeeer leeeeeeeee neeeeeeeeeeez sinooooooooon t'eeeeeees reeeeepaaaaaaaaarti poouuuuuuuuuuuurr uuuuuuun touuuuuuuuuuur. (le temps de lire ce passage le maximum de saut est enfin atteint)

Donc le toejam 2, c'est -1 automatique pour ma part.

http://paderetro.com/

348 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Jeu 14 Aoû 2014 - 3:41

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

El Gregou a écrit:

Toki : -1. Mouais... C'est sympa à jouer, mais sans plus. Le level design est bien fichu mais le jeu est super mou, la faute à un personnage qui se déplace comme un mille-pattes cul-de-jatte. Il n'y a que 2 musiques différentes pour les stages traversés, une horreur à force de les entendre ! De plus, le jeu devient beaucoup trop difficile sur la fin et en appelle à un "par coeur" vomitif et à une précision d'horloger. Dommage, le gameplay était assez original.

Il n'est pas vraiment dur TOKI... Je l'ai trouvé très faisable... Après je comprends que l'on puisse ne pas aimer le style, mais justement c'est ce qui fait son originalité. La démarche molle du héros fait tout le charme du jeu. Et n'est aucunement punitive puisque tout a été prévu en conséquence (ennemis, level design). L'ensemble est super bien pensé ! La version Megadrive est une version unique, un peu différente de l'arcade.

@Giovanni a écrit: y'a plein de jeux de la liste que j'aime la.

Strider c'est très bien.
Altered Beast c'est nul mais ça représente quelque chose, une époque.
Hang On et After Burner c'est très sympa.
Golden Axe, j'y rejoue plus, mais j'ai largement joué aux 3 opus, et tout le monde devrait y jouer une fois dans sa vie.

Je suis complètement d'accord avec toi. Je ne mettrai sans doute pas ces jeux dans une liste "d'indispensables", mais j'ai passé du bon temps dessus. Et j'ai rejoué à certains de ces titres avec pas mal de plaisir ces dernières années.

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

349 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Jeu 14 Aoû 2014 - 4:27

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

@ange_dechu_lucifer a écrit:Ha ué, t'as vraiment un problème avec les conversions d'arcade en fait. Traumatisé dans ta jeunesse?   


Pas du tout. Tu as Shinobi qui a été très bien converti sur Master System, Shadow Dancer de même sur Megadrive (et pour le coup ils ont changé les niveaux et les boss).
Les Tortues Ninja 2 (le beat'em all) ? Excellent sur la NES.
Snow Bros sur Megadrive ? Très bon également.
Two Crude Dudes sur Megadrive ? J'aime beaucoup.
Sunset Riders ? Magnifique conversion de l'arcade sur SNES, jeu très moyen sur Megadrive avec des niveaux disparus, des boss absents, des graphismes au rabais. Tiens, en fait ce jeu est le parfait exemple pour montrer que je tente de rester objectif devant une conversion d'un jeu d'arcade.

Pour le cas de Rainbow Islands, je ne dis pas que la conversion est mauvaise. Je dis que le jeu d'origine, celui de l'arcade donc, est déjà un reliquat d'une époque dépassée l'année même où il a été converti.
Je ne vais pas me répéter, mais une seule musique (allez, 2-3 je te l'accorde), des graphismes simples, des animations en un ou deux temps... L'exemple typique des jeux Taito qui fonctionnaient à la fin des années 80 en arcade seulement, car les consoles (ou micro-ordinateurs) n'étaient pas assez puissants pour offrir le même type de jeu ou une conversion assez fidèle. Tiens, The New Zealand Story ? Même histoire. La conversion aura beau être excellente sur Megadrive, ça restera un jeu médiocre. Il aura eu son quart d'heure de gloire à l'époque, mais maintenant on ne peut pas dire qu'il déchaine les foules quand on en parle...


@ange_dechu_lucifer a écrit:En tout cas, c'est rigolo de te voir taxer (entre autres) Toki et Rainbow Islands Extra de mou alors que ça te dérange pas plus que ça sur Flink, Puggsy et surtout Toejam & Earl 2 (Mega mou celui là).

Toki est mou car le personnage est rigide, avec peu d'animations, un saut trop ample, et le scrolling met 20 plombes à défiler. Je parle aussi du rythme général du jeu puisqu'une vie perdue t'oblige à recommencer de très longues portions de niveau.
Rainbow Islands est mou toujours pour des questions d'animation, même si ce n'est pas aussi flagrant que pour Toki. Le problème ne vient pas du scrolling mais de la progression verticale qu'on t'impose. Et que je dois créer des arc-en-ciels sans cesse, et que je dois grimper dessus, et que je dois sauter de petites plate-formes en petites-plate-formes. Et zut je tombe, et faut que je recommence... Zzzzzzzz... Avec en plus une musique qui rend dingue et endort à la fois : je ne croyais pas ça mélodiquement possible !
Flink n'est pas mou, seul le personnage est lent mais le rythme du jeu, lui, est soutenu. Tu dois rebondir sur les ennemis, anticiper les pièges, gérer ta vitesse, comme dans tout bon jeu de plate-formes. Tu confonds mollesse et lenteur, ce n'est pas la même chose !
Puggsy, c'est un jeu de réflexion plus qu'un jeu d'action. On ne va pas te proposer un personnage qui se déplace comme un ninja ! Le coeur du gameplay, c'est résoudre les énigmes, pas franchir les précipices ! Si ça te semble mou, c'est parce qu'il faut bien sûr se poser pour réfléchir. Mais à ce compte, Day of the Tentacle ou Lost Vikings, c'est tout autant mou !
ToeJam & earl 2, on va donc revenir dessus puisque tu détailles plus bas...

@ange_dechu_lucifer a écrit:D'ailleurs, ta manière de détailler Toejam & Earl 2 me fait te poser une question : t'as jamais remarqué que le gameplay de ToeJam & Earl est calqué sur celui de Rainbow Islands?
Une fois j'ai été bourré et j'ai remarqué que ma chaussette droite ressemblait à un gâteau à la fraise. On peut tout imaginer... sous certaines conditions !   

@ange_dechu_lucifer a écrit:Les joyaux à retrouver (7 par ile), écouter les indices dispensés dans les salles secrètes (auxquelles tu as accès en ayant récupéré les 7 joyaux dans le bon ordre, tu y récupères aussi un power up permanent), le fait d'obtenir la vraie fin en récupérant 10 objets cachés (1 objet caché récupéré à l'issue de chaque ile uniquement si tu as retrouvé les 7 joyaux au sein des 4 stages de l'ile en cours, quel que soit l'ordre cette fois) ... Hé! 
Juste que quand Rainbow Islands fait le focus sur la complexité de gameplay (par exemple, les joyaux se retrouvent uniquement en faisant tomber son arc en ciel sur les ennemis ou en utilisant un des power up d'attaque comme les étoiles, leur couleur étant déterminée par l'endroit où le corps de l'ennemi tombe, ce qui demande anticipation de positionnement, direction et trajectoire) au détriment de la variété graphique et sonore, ToeJam & Earl 2 fait exactement l'inverse en simplifiant le gameplay quand même pas mal (dans les faits, tu cherches physiquement derrière les objets via l'utilisation de la touche haut, c'est un jeu d'objets cachés en fait) au profit de la variété graphique et sonore.
Oula oula oula ! Tu cherches vraiment des similitudes là où tu peux en trouver, mais il n'y a sans doute que toi qui vois ça !
Si je suis ta logique, tous les jeux qui proposent de récupérer des objets cachés pour avoir la vraie fin sont donc similaires ? Alléluia mes frères ! Sonic avec ses 7 émeraudes est similaire à ToeJam & Earl 2, et Medievil avec ses calices d'âmes est semblable à Rainbow Islands Extra !!
Ta "complexité de gameplay" pour Rainbow Islands, j'y vois surtout un hasard. Anticiper les positionnements de l'ennemi, utiliser tel power-up (à condition que tu l'aies bien sûr)... Je ne pense pas que tu axes ton gameplay là-dessus pendant les parties. Ou disons que tu peux le faire quelquefois mais ce n'est pas comme ça que tu vas finir le jeu sans y laisser tes vies (ou alors tu es très doué).
Pour ToeJam & Earl 2, oui tu cherches derrière les objets avec la touche Haut... encore faut-il parfois parvenir aux zones en question. Il faut rechercher des faux-murs, emprunter des bulles, nager, aller dans des grottes, écouter les indices... Le jeu est quand même, dans la conception des niveaux, bien moins linéaire que Rainbow Islands. Et encore, quand tu trouves un ennemi planqué ou un passage secret, il faut survivre. Car si les premiers niveaux sont faciles, les stages avancés dans TJ&E2 sont vraiment, vraiment ardus, avec parfois des combinaisons d'ennemis qui t'obligent à réfléchir à tes options d'attaque. Un exemple : s'il est bien simple d'éviter le "canard en tapis volant" en se baissant à chacun de ses passages, la chose devient nettement moins aisée lorsqu'une fée te balance de la poudre à rires pour t'immobiliser. Et le gars avec son marteau-piqueur ? Il t'empêche tout simplement de rester à camper au sol. Pareil pour la bourge avec ses chiens : il faudra toujours faire gaffe à ne pas la tuer en premier pour ne pas déchainer les caniches. Chaque ennemi est pensé ainsi selon une logique qui limite tes options de déplacements. Et ça continue avec la vache fantôme contre qui te planquer derrière un mur est inutile. Ou les "Oogie Boogie" face auxquels tu ne peux te fier simplement à ta vue...
Quant à la qualité graphique et sonore... on est au moins d'accord pour dire que TJ&E2 fout une rouste à pas mal de titres contemporains de ce côté-là !


@ange_dechu_lucifer a écrit:Mais pour le coup, c'est moi qui trouve ToeJam & Earl 2 chiant, mou et répétitif au possible, n'accrochant pas du tout à la patte graphique et sonore du titre, devant me contenter de retourner chaque pierre/buisson/arbre/autre des niveaux en utilisant le funk scan pour me raccourcir la durée de la (très répétitive) tâche. Aucune difficulté autre que celle de devoir me battre contre les commandes peu réactives et imprécises au possible, avec le calvaire des "tremplins" (éponges et autre) bien leeeeeeeeeeeeeeeeents et mouuuuuuuuuuuuuuuus pour eeeeeeeeeeeenfiiiiiiiiiin arriiiiiveeeeeeeeeeer au maaaaaaaaxiiiimuuuuuuuuuuuum de sooooooooon sauuuuuuuuuuut et fauuuuuuuuttttt paaaaaaaaaaaaaas llaaaaaaaaaacheeeeeeeeeeer laaaaaaaaa maaaaaneeeeettttte pouuuuuuuuuur seeeeee grraaaaaaaaaatteeeeeeeer leeeeeeeee neeeeeeeeeeez sinooooooooon t'eeeeeees reeeeepaaaaaaaaarti poouuuuuuuuuuuurr uuuuuuun touuuuuuuuuuur. (le temps de lire ce passage le maximum de saut est enfin atteint)
Quand tu me dis "aucune difficulté", je me demande si tu as réellement été jusqu'au bout du jeu. car, comme je l'ai dit au-dessus, le jeu devient bien plus ardu vers le milieu de l'aventure, voire carrément difficile sur la fin (sans être très retors non plus).
Si tu utilises le funk scan partout, c'est peut-être que tu n'as pas compris l'utilité du radar en bas de l'écran qui t'indique l'emplacement des Terriens les plus proches. Pas besoin d'utiliser le funk scan comme un porc, hormis lorsque tu suspectes la présence d'un passage secret : il suffit de suivre la flèche, d'attendre que le radar clignote, et de fouiller les 3-4 objets que tu trouveras là. Je n'ai jamais trouvé ça très fastidieux !
Quant au "calvaire" des tremplins-éponges, tu attaques le jeu sur un type de sol que tu rencontres déjà de manière plutôt rare, et que tu es rarement forcé d'utiliser pour pouvoir progresser. Tu penses qu'tiliser ces tremplins 10 fois pendant le jeu est énorme ? Bah punaise, et ça te fait rien de créer 1000 fois des plate-formes avec des arc-en-ciels une une partie de Rainbow Islands ???
J'aimerais aussi que tu me précises quelles sont les "commandes peu réactives et imprécises au possible" du jeu car, à part l'histoire des tremplins, tu n'as donné aucun exemple. Et, personnellement, quand j'appuie sur B ça balance les bocaux comme il faut, quand j'appuie sur C mon personnage saute, etc...
Enfin, si tu n'accroches pas à la patte graphique du jeu, c'est ton droit. Moi je préfère m'écouter les 10-12 bonnes musiques funky et hip-hop de TJ&E2 plutôt que l'affreux thème de Rainbow Islands qui me donne l'envie de foutre ma boite crânienne dans un casse-noix géant. (Niote d'ailleurs que les musiques des 2 jeux ToeJam sont très prisées des "remixeurs" sur Youtube, et même des groupes de musique pros. Je pense ici aux OneUp). De même, les décors et surtout les sprites de TJ&E2 sont quand même vachement plus élaborés que pour Rainbow Islands. Rainbow Islands c'est un peu passe-partout, un peu simpliste : c'est la patte un peu niaise de la plupart des jeux Taito de l'époque.

TJ&E, c'est du funk, du délire, du coloré. Ca pulse, ça bouge, sa vit, ça donne envie de bouger la tête et de taper du pied au rythme des basses pendant que tu vois ton Gros Earl marcher d'un pas nonchalant dans les prairies de fleurs pourpres (magnifiques) de sa planète.
Rainbow Islands, c'est Oui-Oui qui sa balade dans le monde des Bisounours à la recherche de son Petit Poney.

@ange_dechu_lucifer a écrit:Donc le toejam 2, c'est -1 automatique pour ma part.
On s'en fout, il n'est plus dans la liste. Il faut dire que peu de personnes y ont joué. ce n'est pas comme un Sonic ou un Landstalker.

Tiens en cadeau, un très bon test :
http://www.jenesuis.net/critiques/megadrive/toejamearlinpaniconfunkotron

350 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Jeu 14 Aoû 2014 - 19:59

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

En fait, tu connais aussi bien Rainbow Islands que moi Toejam & Earl 2 (je me suis arrêté au début de la troisième planète).

Parce que contrairement à ce que tu sembles penser, la complexité de gameplay de rainbow islands n'est pas du tout due à un hasard (comme moi jusqu'à ton intervention, je pensais Toejam & Earl 2 facile jusqu'à la fin). Il FAUT y jouer comme ça, perdre des vies faisant partie du long apprentissage relatif au jeu. C'est un jeu axé scoring, il ne faut pas l'oublier, et plus tu souhaites scorer dur, plus il faut prendre des risques. De plus, dû à sa spécificité scoring, on y joue en sessions courtes, et même en connaissant tout du bout des doigts et en prenant bien le temps de récolter, c'est un jeu qui se boucle en 1 heure tout au plus.

Et le fait que tu dises de rainbow islands que c'est gonflant de créer 1000 arc en ciel par partie, c'est exactement comme si je te disais que c'est gonflant de donner des coups dans un beat'em all, ou de sauter dans un platformer. Juste que comme le panel de coups est varié dans un BTA et la capacité de saut sert souvent à plusieurs choses dans un platformers, les arcs en ciel de Rainbow islands ont de très nombreux usages, que ce soit en attaque, défense ou soutien. Je t'enjoins à lire sa fiche de gameplay qui parait demain sur le site. ^^

http://paderetro.com/

351 Re: [Liste sans limite] Sega Megadrive le Jeu 14 Aoû 2014 - 20:04

Invité


Invité
@ange_dechu_lucifer a écrit:En fait, tu connais aussi bien Rainbow Islands que moi Toejam & Earl 2 (je me suis arrêté au début de la troisième planète).
Moi ce que je vois c'est que vous êtes en train de vous onelsiser  

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 14 sur 15]

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum