Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Le Pad&Retrogame d'octobre : la crème de la crème du Shmup NES

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Si les années 80 étaient...
par Junkers Aujourd'hui à 18:44

» Le topic de la Nintendo Switch
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 17:26

» Victor Vran : Overkill Edition (PC/PS4/Xone)
par Junkers Aujourd'hui à 15:49

» Le topic de l'humour
par Warhol Aujourd'hui à 15:00

» Le topic des Gunplas et autres maquettes à assembler
par Warhol Aujourd'hui à 14:46

» 20 jeux qui vous ont marqués.
par dandyboh Aujourd'hui à 14:36

» La Mini N64 c'est pour bientôt !
par marmotplay Aujourd'hui à 13:49

» Topic officiel Vita
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 13:43

» Paderetrogame Octobre - La crème de la crème du shmup NES
par Junkers Aujourd'hui à 13:37

» [Le coin de l'humour]
par Junkers Aujourd'hui à 12:08

» Vos derniers arrivages !
par defskerus Aujourd'hui à 11:51

» Le Purgatoire (flood inside)
par Warhol Hier à 23:47

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » Les limbes » Loisirs » [ Le coin cinoche ]

[ Le coin cinoche ]

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 40 sur 40]

976 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 27 Juin - 17:15

MacGregou


Maudit du Forum

Bah tiens, suite aux critiques dithyrambiques dont il est la cible j'ai regardé hier District 9.

Bah j'ai franchement trouvé ça très moyen.
On part sur une excellente idée avec ces aliens qui sont déjà implantés sur Terre depuis 20 ans, non pour envahir ou partager des connaissances entre les peuples mais par nécessité, pour finir parqués dans une sorte de camp de fortune. Le tout filmé de manière réaliste, un peu comme un documentaire, pour renforcer l'aspect frappant de la chose, pour qu'on se dise "Et si ça se passait comme ça ?". Il est intéressant de voir que les humains ne sont plus du tout étonnés par la présence de ces créatures, qui les font chier plutôt qu'autre chose à prendre de la place dans un bidonville totalement insalubre. S'ensuivent bien sûr toute la réflexion sur les immigrations, avec les conditions déplorables de vie de ces aliens, les humains non-compatissants, et les gouvernements qui veulent les voir partir non sans exploiter ce qu'ils ont à apporter ; ici, leurs armes de technologie avancée.

Donc ça commençait plutôt bien, on rentre bien dans le film, le postulat de départ et la mise en scène étant intéressants.
Et puis : PATATRAS !
Tout se casse la gueule dès l'élément perturbateur du film, à savoir un humain qui tombe sur un produit extraterrestre qui le transforme peu à peu en l'un des leurs. Le tout vire alors au film d'action basique hollywoodien. Les gros méchants militaires et leurs phrases badass ("Tuez-moi cet enculé !"), les méchants dirigeants qui font des gros mensonges, le héros qui s'infiltre dans un bâtiment avec la grosse fusillade bien sanglante qui s'ensuit. Et puis ces clichés !! Mon Dieu, ces clichés !! Le héros qui fait équipe avec un alien dont il n'a rien à foutre mais, hop, il retourne sa veste à la fin et l'aide à partir sur des fonds de tirades mielleuses.
"Vas-y, sauve-toi, je les retiens. Fais-le avant que je ne change d'avis". Et l'alien de répondre "Non, non, je ne te laisserai pas" alors que l'humain est un connard fini qui a expulsé bon nombre des siens, n'a pas hésité à faire détruire des embryons aliens dans une indifférence totale, a trahi l'alien en le frappant par derrière, et j'en passe.

Et ce scénar de merde. On ne saura jamais pourquoi les aliens ont été forcés de venir sur Terre.
On ne saura jamais rien de leur civilisation, de leur société, de la manière dont ils perçoivent les humains.
Et puis le vaisseau qui s'écrase, touché par une roquette de l'armée, mais qui arrive à repartir. alors qu'il est construit avec des bouts de ferraille trouvés dans le district.
Et ce héros qui est changé en alien alors qu'il a sniffé... un carburant fabriqué par les aliens pour leur vaisseau ???
Et ces seconds rôles qui ne servent à rien : la femme du héros, le beau-père, les gouvernants... A peine survolés, à peine oubliés.
Et cette dernière demi-heure de film, où tout vire à la fusillade avec le héros qui monte dans un mécha pour tout dézinguer, sur fond de "Venez me chercher !!! Alors, on rigole moins maintenant ???"


Non, je ne comprends pas toutes les bonnes critiques de ce film. Pour moi, il s'agit d'un monumental gâchis. Il y a bien mieux en matière de science-fiction, et surtout bien plus intelligent.
A oublier.

977 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 27 Juin - 18:05

Gio

avatar
Administrateur

Certainement pas. C'est un excellent film, et ce n'est pas du tout un bête film d'action. C'est un film sur l'immigration et sur l'intégration des communautés étrangeres . Le message du film est puissant et pousse a la reflexion, voire a l'interprétation
Le coté action n'est pas inoubliable je le conçois, mais c'est au final un film de société transposé dans un univers de Science Fiction.

Exactement comme Elysium et comme Chappie, les autres films que j'ai vu de Blomkamp

978 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 27 Juin - 18:25

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Non mais attends. Le message est tout bête aussi. Un film sur l'immigration et l'intégration des communautés étrangères, on est d'accord. Mais quand c'est aussi mal traité, sans pousser la réflexion plus loin que "Bon, pour le reste on va faire du gros film d'action où le héros tire dans le tas", pour moi c'est du gâchis.
Et j'insiste sur le terme "gâchis". Parce que oui, comme tu le notes, les thèmes abordés sont bien là. Mais ils sont survolés, avec une morale niaiseuse et déjà vue, re-vue. Et ce n'est pas le parallèle avec l'apartheid qui va élever le niveau intellectuel de l'œuvre.

Si tu veux faire un film qui brocarde la société, tu le fais jusqu'au bout et tu le fais bien. Et dans ce cas, le choix de la science-fiction avec des aliens laisse, selon moi, à désirer. En tout cas, quand on utilise la science-fiction, il faut bien faire attention à ne pas partir dans le n'importe quoi de masse.

Pour des films qui critiquent la société et ses dérives, tu ne me feras pas croire qu'il vaut mieux qu'un Blade Runner, Minority Report, Shutter Island, Bienvenue à Gattaca, l'Armée des 12 singes, Brazil... Même Clones avec Bruce Willis (pourtant assez ennuyeux au demeurant) invite plus à la réflexion que ce District 9.
Et je ne cite là que les quelques films qui me passent par la tête en 10 secondes, mais si je vais faire un tour vers mon étagère à B-Ray, je vais te trouver d'autres exemples.


J'aimerais bien que tu me dises selon toi quel est le message, à proprement parler, du film ? Je suis sûr que tu verras toi-même que c'est quelque chose de finalement moraliste et peu profond.



EDIT : Pourquoi Blomkamp n'a-t-il pas plutôt choisi quelque chose dans le style de "Danse avec les Loups" ? Le héros devient progressivement alien, est forcé de se cacher dans le District 9, et voit la vie de tous les jours des résidents aliens. Le sujet s'y prêtait parfaitement, je trouve, et aurait permis quelque chose de plus intelligent et moins "bourrin".

979 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 27 Juin - 19:35

Gio

avatar
Administrateur

El Gregou a écrit:

J'aimerais bien que tu me dises selon toi quel est le message, à proprement parler, du film ? Je suis sûr que tu verras toi-même que c'est quelque chose de finalement moraliste et peu profond.

Moraliste? Justement c'est la que le film fait fort pour moi, c'est qu'il n'est pas du tout moraliste au contraire. Et il peut être relié a la vie de tout les jours.

Tu notes que quand les aliens sont parqués dans des ghettos après avoir bien montrés qu'ils foutaient la merde en ville, le film ne te dis jamais quoi penser de ça, si c'est bien ou mal.

T'as bien le choix de te dire que c'est bien fait pour cette bande de connards, et qu'on devrait les virer illico de la planète, parce qu'ils représentent un danger évident pour les habitants déjà la, ou alors que , certes ils ont des difficultés a s'intégrer à la société car leur façon de vivre sont différentes mais fallait peut être pas les parquer car certains la dedans ont finalement beaucoup de talent et seraient très utiles a la société.

Je te fais pas le parallèle avec l'immigration je pense que c'est évident.
C'est marrant car ça m'a fait penser à cette daube de Banlieue 13, qui lui, insiste bien sur le fait que les méchants blancs ont parqués les gentilles minorités ethniques (qui se sont transformés en gangsters car rejetés) pour les tuer ensuite blablabla alors que la pas du tout.


Ensuite, le truc du reportage "voyeur" orienté, type envoyé spécial, dont le message est que ces reportages sont utilisés politiquement et jamais neutre ou pour te montrer ou le pire des communautés ou le meilleur.
C'est évident comme sujet je le conçois.

Ensuite, le mec transformé en extraterrestre qui finit par être bon gré mal gré en lutte contre les humains. Ca traite du sujet des origines. Dans le sens "d'accord tu critique telle communauté pour ceci, cela, mais si t'étais né comme eux, ne serais tu pas pareil au final? Ne serais tu pas ce que tu dénonces aujourd'hui?" En somme, as tu vraiment un total libre arbitre, une pensée libre et influencée par rien?

"Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d'un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand ? " Wink

Avant dernier point : L'Alien qui accepte l'ancien humain devenu Alien alors que comme tu dis il a un lourd passif avec la race Alien : l'intégration a une communauté.
En gros tu deviens "un des leurs" et tu es protégé par une communauté si tu leur ressemble, si tu adoptes leurs codes. Et "un des leurs" veut dire completement accepté si tu "prêtes allégeance" en somme.
La transformation en Alien symbolise cette assimiliation, cette allégeance.

Le chanteur Pierpoljak par exemple est un ancien skin, tatoué de symboles skinhead etc, et ensuite il a muté en reggaeman, adopté les codes (dreads, orientation politique et autres habitudes) et hop il est devenu accepté dans "sa communauté"
Ou on peut encore faire le lien avec la conversion a l'Islam par exemple. Le père qui te laisse marier sa fille parce que t'es devenu musulman alors que ça fait depuis ta naissance que t'es un "infidèle" qui boit, mange du porc et baise tout ce qui bouge. T'étais infréquentable et 5 minutes plus tard t'es un "frère" , tu vois?

Enfin, la fin est ouverte. L'alien est il réellement venu le chercher ? On ne sait pas, a la fin on voit un Alien errant, est ce l'humain? Comme il n'y a pas de marque de temps, si ça se trouve c'est des mois après, l'Alien a abandonné l'humain car il n'en a rien a foutre et pense a sa sécurité = les limites du communautarisme "soudé" ou finalement les intérêts personnels priment quand tu réussis. Exemple en France, Jamel Debbouze, qui a eu tous son succès grâce aux "banlieusards" ,notamment musulmans, grâce a ses sketchs sur la vie en banlieue, sur être musulman en France etc; d'abord, puis qui quand il a réussi, s'est marié avec quelqu'un qui est à l'opposé de sa communauté parce que évidemment elle est super jolie, friquée et lui ouvre des portes pour sa carrière donc finalement rien a foutre de sa "communauté".
Ou alors il ne vient pas le chercher parce que ce n'est pas un "pur race" de sa communauté et donc l'Alien pratique le même genre de ségrégation dont il se plaignait.
Ou alors, il vient le chercher. C'est a toi d'interpréter le futur.

Alors évidemment, dans le film, les retournements de situation sont ultra rapides, si bien que ça semble être insensé.
Comme dans la société finalement.
Est ce que ça a du sens de débarquer quelque part sans s'intégrer? (le débarquement Alien). Est ce que ça a du sens de placer des gens d'une même communauté au même endroit pour que se développe le communautarisme? (le parquage Alien dans le "ghetto") Est ce que ça a du sens de retourner son opinion sur quelqu'un comme dans le film? Etc..
Bah non. Bah pourtant c'est la société actuelle.

NB : J'ai pris des exemples français parce que ce sont les trucs concrets qui me venaient, évidemment je sais que le film traite pas de Jamel Debbouze.

Donc voila, tu as le droit de ne pas avoir aimé du tout, les gouts et les couleurs etc, mais j'espère au moins t'avoir convaincu que c'est un film intelligent avec des reflexions profondes et non pas bateau, moraliste etc etc Jamais le film ne te dis que les humains ont raisons, ou plaint les Aliens. C'est a toi de voir et de réflechir la dessus.

980 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 27 Juin - 20:18

Invité


Invité
@ El gregou :
Il y a longtemps que je ne l'ai pas vu/revu, mais de ce dont je me souviens il faut surtout voir le film en 3 parties distinctes et chacune d'elles a une identité propre, et ses qualités aussi.
Il y a au départ une critique/documentaire avec un gros parallèle sur l'apartheid, les différences, l'immigration, la ghettoïsation, notamment. Elle est excellente, mais très sincèrement 1h30 ou 2 sur ça, avec la vue caméra épaule/documentaire ça m'aurait saoulé et ennuyé profondément. Malgré tout le message de fond est là et plutôt bien porté (et invite à réfléchir)
Et il y a aussi cette dernière partie Sci-Fi-Geek pleinement assumée avec de nombreux clins d'oeils à des jeux ou d'autres vieux films de SF qui donne le sentiment que tout part en cacahouète alors que, pour moi, c'était juste brillant Smile
Il y a mieux, mais pour moi il est dans le haut du panier quand même.
Je pense que tu en attendais tout simplement BEAUCOUP trop, que tu t'es toi-même monté le bourichon tout le film à chercher la petite bête tout le temps et à (penser) la trouver.
Je suis totalement de l'avis inverse au tien concernant ce film (et pour une fois semble t-il sur les 3-4 autres trucs lus ici)

981 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 27 Juin - 20:33

ixindamix

avatar
Cerbère de la Manette

Le chanteur Pierpoljak par exemple est un ancien skin, tatoué de symboles skinhead etc, et ensuite il a muté en reggaeman, adopté les codes (dreads, orientation politique et autres habitudes) et hop il est devenu accepté dans "sa communauté

Juste pour clarifier les choses, le mouvement skinhead n'a jamais était,à la base, un mouvement raciste rempli de fanatique national socialiste qui zig à tout vent ! Durant les années 60 les skins étaient des prolétaires qui adoraient la musique black et plus en particulier le ska,même la population issu de l’immigration jamaïcaine en Angleterre s'habillait comme les skins d'aujourd'hui !
Ce n'est qu'après la fin des années 70 et le mouvent punk que le mouvement skin c'est morcelé en plusieurs factions : les skins traditionnels apolitiques qui écoutent du ska et du reggae,les skins oi,les skins communistes,les skins Sharp anti-raciste,les skins nationalistes et les boneheads.

Le cas de Pierpoljack est une évolution normal d'un skin classique vers le reggea rastafarien,il n'a jamais était un faf...
A voir l'excellent documentaire "skinhead attitude" pour comprendre un peu mieux le sujet et l'excellent film "This Is England"

http://console-toi.fr/

982 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 29 Juin - 20:35

Tonka

avatar
Tueur de Grospixels
Encore un film sur les jeux vidéo qui aussitôt sorti tombera dans l'oublis

La bande annonce VO :http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19553646&cfilm=202798.html

Dommage pour Tyrion, j'espère qu'on le reverra sur grand écran.

Les affiches claquent bien par contre !

983 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 29 Juin - 21:38

Alto


Dieu de la cartouche
Dans l'oubli, peut-être pas... Je crois qu'il suscite un certain enthousiasme quand même. Moi, c'est le casting qui me fait peur^^

984 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 29 Juin - 21:43

Tonka

avatar
Tueur de Grospixels
La bande annonce m'a laissé de marbre.

Vu Vice Versa, j'ai bien aimé, c'est rare qu'un film d'animation Disney me fasse marrer. Les scènes où on voyait ce qui se passe dans la tête des gens sont top.

985 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 30 Juin - 10:50

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

Giovanni a écrit:Certainement pas. C'est un excellent film, et ce n'est pas du tout un bête film d'action.

Presque un petit classique instantané ce DISTRICT 9. Récemment, il y a eu très peu de films de SF de ce niveau. Quel plaisir ! Intelligent, mouvementé, techniquement ingénieux (le budget n'est pas celui du dernier blockbuster US de Tom Cruise), touchant (juste ce qu'il faut) et qui ne verse pas trop dans le blabla inutile - j'ai par exemple adoré cette fin ouverte, les non-dits à propos des aliens, etc.

Déjà vu deux fois et j'aime toujours autant.

https://jeux.dokokade.net/

986 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 30 Juin - 11:43

caaen

avatar
Maudit du Forum

@Tonka a écrit:Vu Vice Versa, j'ai bien aimé, c'est rare qu'un film d'animation Disney me fasse marrer. Les scènes où on voyait ce qui se passe dans la tête des gens sont top.
Il est bien sympa ce film, mais c'est pas un Disney c'est un Pixar, détail qui a son importance.
J'y suis allé avec ma fille de 4 ans (c'était son premier film au ciné) elle je pense pas qu'elle ai tout compris.

987 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 30 Juin - 11:52

CTJ

avatar
Limbo Hater
@ixindamix a écrit:A voir l'excellent documentaire "skinhead attitude" pour comprendre un peu mieux le sujet et l'excellent film "This Is England"

Toujours sur ce sujet j'avais trouvé très intéressant "Antifa"

988 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 30 Juin - 15:19

Odmius

avatar
Boucher des Enfers
@caaen a écrit:
@Tonka a écrit:Vu Vice Versa, j'ai bien aimé, c'est rare qu'un film d'animation Disney me fasse marrer. Les scènes où on voyait ce qui se passe dans la tête des gens sont top.
Il est bien sympa ce film, mais c'est pas un Disney c'est un Pixar, détail qui a son importance.
J'y suis allé avec ma fille de 4 ans (c'était son premier film au ciné) elle je pense pas qu'elle ai tout compris.

Je me demandais justement comment les enfants percevaient le film en sortant de la séance hier. C'est quand même pour le coup un film plus destiné aux adultes. Et vive la déprime après :/

989 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 30 Juin - 15:49

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

Je me suis refait T2 ce soir - parce que j'envisage d'aller voir le prochain TERMINATOR au ciné, même s'il n'a pas l'air sensationnel (mais ça tombe pendant mes vacances, donc why not).

Cultissime ce T2. Des personnages forts, une actrice principale à fond (pas forcément belle, mais crédible - contrairement à la nouvelle issue de GAME OF THRONES  ), des effets spéciaux excellents (certains ont pris un petit coup, mais c'est normal), des climax de folie, du suspense, des cas de conscience et Cameron qui s'excite comme un gamin en empilant des course-poursuites et autres duels mécaniques plus fous les uns que les autres : camion contre moto après avoir sauté d'un pont, moto contre hélico, hélico contre fourgonnette, truck contre voiture... Dingue !

Je vais enchainer avec T3 que j'ai complètement oublié - pas bon signe, même si je ne l'ai vu qu'une fois. Je ne me souviens que de la fin, qui m'avait fait bonne impression à l'époque.

https://jeux.dokokade.net/

990 Re: [ Le coin cinoche ] le Mer 8 Juil - 13:20

Alto


Dieu de la cartouche
Je viens de regarder Chappie. C'est rare, mais je sais pas trop quoi penser de ce film. Il y a de très bonnes choses et de très mauvaises, alors j'ai du mal à me situer ^^

D'un côté, c'est clair que le film fait réfléchir sur pas mal de sujets, l'IA, évidemment, mais pas seulement.

D'un autre côté, j'ai trouvé ça vraiment mal joué, et je "sortais" régulièrement du film parce que je n'y croyais pas. C'est dommage, parce que l'idée de départ est excellente (et ambitieuse).

991 Re: [ Le coin cinoche ] le Mer 8 Juil - 16:06

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

CHAPPIE je le louerai lorsqu'il sortira, c'est sûr.

De mon côté j'ai vu pas mal de choses ces dernières semaines...

THE EQUALIZER (2014), avec Super Denzel dans le rôle d'un vigilante de l'impossible. Pas très crédible, mais efficace. Je suis bon client en général, avec ce genre de films, et j'adore Denzel donc...j'ai passé un bon moment !

ANNABELLE : bon, je pourrais dire "grosse déception", mais comme je ne m'attendais pas à un très bon film, je me contenterai d'un "bof".
James Wan n'est plus là et ça se sent. Pire : moi je m'attendais à un truc autour de la poupée Annabelle, avec des petites feintes à la Chucky...bref je m'attendais à quelque chose de différent des INSIDIOUS.
Mais non !

Revu PRINCESS BRIDE. Ça faisait longtemps ! C'est toujours aussi unique, avec des situations improbables qui s'enchainent à toute vitesse, le tout saupoudré de répliques tout aussi improbables. J'adore.

THE GOONIES. Génial, les portraits des différents enfants sont fabuleux, on se prend au jeu et même la première partie du film (avant l'aventure) est passionnante. J'aime toujours autant.

THE LAST STAND : bien aimé, classique mais bien filmé avec Schwarzy parfait dans la peau du shérif vieillissant - pas si improbable que ça, je suis sûr qu'on trouve des shérifs sur le retour occupés à glandouiller dans des coins paumés des États-Unis... Bonne surprise bien filmée par un Sud-coréen qui connait bien le métier !

SATSUJIN WORKSHOP de Shiraishi Kôji. C'est un vrai film (ouf) entendez par là qu'il ne s'agit pas d'un énième vrai-faux docu caméra à l'épaule. Sympa comme tout, cette histoire de tueur qui propose ses services de formateur à des gens qui souhaitent passer à l'acte.

HOMEFRONT. Très sympa. Jason tatane, le cast est super (James Franco un peu à contre-emploi et quelques gloires "vintage" comme par exemple Winona et surtout mon chouchou Clancy Brown). Scénario signé Stallone.

TREMORS. Sympatoche avec les qualités et les défauts d'un petit film d'horreur de cette époque-là. Je me demande si FEAST ne s'en est pas un peu inspiré. La gamine me disait quelque chose - et pour cause : c'est la fille insupportable des premiers JURASSIC PARK !

PLANÈTE DES SINGES 2 (le nouveau film). Bof Ca se laisse voir mais que tout cela est prévisible...et les personnages...re-bof.

JURASSIC PARK III : toujours aussi génial. A partir de la volière, c'est énorme !

DEATH FOREST 2, la suite du petit film adapté d'un jeu vidéo japonais indépendant. Assez mauvais, on perd en originalité, on voit les monstres de trop près, la ringardise saute aux yeux.

SHOKEI YÛGI, aka The execution game. Dernier volet de la trilogie Narumi Shôhei, le tueur cool et crasse, qui bat les femmes autant qu'il les aime. Raaah la beauté des films noirs japonais des années 70-80 ! Matsuda Yûsaku indétrônable !

GREATFUL DEAD : une fille qui tourne petit à petit psychopathe. Un bon film bancal, dont les imperfections font aussi une partie du charme.

25 NIJYU-GO (2014) tout petit film de yakuzas au casting démentiel, pour le 25ème anniversaire du V-Cinema chez la Toei. Du coup, je me suis aussi refait le premier film V-Cinema made in Toei datant donc de 1989 :

CRIME HUNTER - énorme, avec un petit air de polar hongkongais de la belle époque.

GENSHI, aka Phantom Limb (2014). Et si nous pouvions stimuler notre cerveau pour lui faire croire à la présence de quelqu'un ? Très bon scénario qui part de bases scientifiques solides. Film bancal malgré tout.

USHIMITSU NO MURA, aka Village of Doom (1983). Très bon film à propos d'un fait divers réel - un jeune réformé de l'armée qui va péter un plomb dans son village reculé. Pas la meilleure version de ce fait divers, mais un bon film, avec des faux-airs de pinku eiga (Tanaka Noboru oblige...).

MAD MAX 2 : absolument génial et prenant de bout en bout.

MAD MAX 3 : j'ai voulu le revoir juste pour le fun. J'ai pas été déçu du voyage...

MAD MAX FURY ROAD. Revu récemment au ciné, toujours un pied phénoménal !

https://jeux.dokokade.net/

992 Re: [ Le coin cinoche ] le Mer 8 Juil - 21:43

Segata

avatar
Possédé du Pad

je plussois, le dernier mad max est une tuerie sans nom



-------

http://forums.paderetro.fr/viewtopic.forum?t=3665

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 40 sur 40]

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum