Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» [Le coin de l'humour]
par CTJ Aujourd'hui à 17:53

» Limited Run Games (LRG)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 17:43

» Vos derniers arrivages !
par Seb-2.9 Aujourd'hui à 17:05

» Le topic officiel de la Megadrive
par wiiwii007 Aujourd'hui à 16:16

» Topic officiel Vita
par Junkers Aujourd'hui à 14:44

» La lecture du retrogamer
par Battosai14 Aujourd'hui à 14:41

» Deadly Premonition - The Director's Cut - Collector Classified Edition
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 14:38

» [Switch] le topic de Mario+Rabbids : Kingdom Battle
par fafy Aujourd'hui à 14:01

» Recalbox Théme
par CTJ Aujourd'hui à 12:15

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Informatique » [Fiche de jeu] Rainbow Islands - Amstrad CPC

[Fiche de jeu] Rainbow Islands - Amstrad CPC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Esperluette

avatar
Démon Gamer

Rainbow Islands
The Story of Bubble Bobble 2


Editeur : Ocean Software
Année : 1989
Adapté sur : NES, Master System, Game Boy, Megadrive, Spectrum, Atari ST, Amiga
Genre : Plate-formes


Bub et Bob, héros de Bubble Bobble, sont de retour ! Cette fois, ils vont devoir faire face aux dangers de l'Archipel de l'Arc-en-ciel. Des myriades de créatures vont tenter de vous empêcher d'avancer dans chacun de passionnants niveaux de jeu, jusqu'à ce que vous confrontiez le "Gardien", votre ultime épreuve... Bonne chance.

Les deux héros de Bubble Bobble ont retrouvé leur forme humaine et reprennent du service ! Adapté du jeu d'arcade de Taito sorti en 1987, cette adaptation sur l'Amstrad CPC se montre très fidèle à sa version d'origine. Passons le scénario qui n'explique pas vraiment ce qui nous amène à parcourir les 7 niveaux de l'Archipel de l'Arc-en-ciel pour parler du jeu lui même.

Ce qui fait sa particularité, c'est que les écrans fixes de Bubble Bobble ont laissé place à un scrolling vertical : le but étant d'arriver au sommet de chaque niveau en un temps imparti, symbolisé par la montée des eaux. Pour cela, notre héros (Bub ou Bob, le jeu à deux est alterné) pourra s'aider des arcs-en-ciel qui lui serviront à la fois d'arme pour éliminer ou bloquer ses ennemis, d'extension pour ramasser les bonus, de bouclier et de plate-forme temporaire permettant son ascension.


La version CPC reprend les 7 îles d'origine du jeu d'origine, comportant pour chacune 4 niveaux s'achevant par un combat contre un Boss. Arriver au bout de ce parcours  n'est déjà pas simple, mais pour connaître la vraie fin du jeu, il faudra ramasser 7 petits diamants de couleurs pendant l'ascension des niveaux afin de s'emparer des 7 gros diamants protégés par les Boss. Ils permettront d'accéder à 3 îles cachées où il faudra là aussi trouver 3 diamants afin d'admirer la vraie fin du jeu. Autant dire que ce n'est pas gagné...


Ocean signe là une des meilleurs adaptations de jeu d'arcade sur Amstrad CPC et qui figure dans le top des softs sur cette machine. Le jeu se révèle très plaisant (graphismes colorés, animations fluides, musique en cours de partie) et également assez technique car il faudra maitriser les sauts et les arcs-en-ciel pour progresser.

Anecdote :
- Le niveau 5, Doh, est un clin d'oeil à Arkanoid, le célèbre casse-briques signé Taito, dont il reprend le design



Dernière édition par Esperluette le Mar 16 Juin - 15:09, édité 2 fois

fafy

avatar
Témoin de Nintendovah
Top ce jeu j'y ai passé des heures et des heures ! N'ayant plus de CPC depuis pas mal d'années maintenant, c'est sur WS que je compte le trouver Smile

http://www.aros-tech.fr/

mickmack

avatar
Bikini Games Master
un des jeux pour laquelle la palette de couleur du CPC est la plus adaptée

Esperluette

avatar
Démon Gamer

Oui, en plus sa re jouabilité est toujours bonne aujourd'hui

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Clair, il claque super bien visuellement.

http://paderetro.com/

shubibiman


Possédé du Pad

J'ai un excellent souvenir de ce jeu. Il m'avait mis une claque a l’époque.

Esperluette

avatar
Démon Gamer

Erratum : je ne suis pas sur que sur cette version le fait d'avoir les 7 diamants permette de récupérer un gros diamant et d'accéder à un niveau supplémentaire, je l'ai fait deux fois et ça ne m'a fait gagner qu'une vie... Peut être que ça change la fin ou peut être qu'il faut ramasser les diamants dans l'ordre des couleurs pour que ça marche ? Je ne sais pas, j'ai joué sans cheat code, j'essaierai pour voir ça.

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Normalement, dans la version arcade originelle, à chaque monde, quand tu choppes les 7 petits diamants dans n'importe quel ordre, ça te donne un gros diamant quand le coffre d'après Boss s'ouvre, les 7 gros diamants te donnant accès à 3 iles de plus et possiblement la vraie fin.

Quand tu choppes ces petits diamants en plus dans le bon ordre, en plus du gros diamant, une porte apparait qui te donne accès à un bonus unique (comme le vol illimité).

Malheureusement, il me semble que de nombreuses versions micro et console "oublient" soit ces salles bonus, soit les 3 iles supplémentaires, mais aucune idée si ça concerne la version CPC.

Edit : après avoir zyeuté quelques longplays, c'est bizarre : l'écran de fin est la bad ending qui te dit bien qu'il y a quelque chose de plus à faire, mais les 7 petits diamants ne te donnent pas de gros diamant à la fin de chaque monde, et les 3 iles bonus ne sont donc pas débloquées. Ils ont p'têt zappé la grosse partie bonus lors de la conversion (ce qui ne serait pas étonnant, elle a été oubliée sur tous les portages micro me semble-t-il).

Par contre, ils n'ont pas oublié les bonus uniques (je viens d'en voir une vidéo).

http://paderetro.com/

Cucurbitacée

avatar
Diable Geek

Il faut savoir qu'à l'époque quand un éditeur achetait une license d'un jeu d'arcade, il n'achetait en général que ça. J'ai le souvenir d'articles où les développeurs en charge du portage racontait qu'il avait acheté une borne avec le jeu, modifiée pour interrompre l'exécution du jeu (le mettre en pause, en somme) et qu'ensuite il prenait des notes.
Toute l'algorithmie du jeu était obtenue par "reverse engineering". De la même façon, les graphistes reproduisaient ce qu'ils voyaient à l'écran, complètement à l'œil !
Toute la série des Bubble Bobble étant réputée pour ses secrets à foison, ça serait pas étonnant que les développeurs de l'époque soient passés à côté de certains.

Esperluette

avatar
Démon Gamer

Oui tu as raison, possible qu'ils n'aient pas poussé le jeu à fond et que donc l'adaptation soit incomplète. Ca plus les limites du support (la disquette) et de la machine...

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

ça n'empêche pas qu'il claque quand même pas mal sur cpc. ^^

http://paderetro.com/

mickmack

avatar
Bikini Games Master
sur C64, la musique est la meme en un peu mieux et le jeu est mieux animé, mais qu'il est triste, les couleurs sont délavées et les arc-en-ciel sont presque gris.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum