Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Vos jeux finis en 2018
par Musashi Oboro Aujourd'hui à 20:24

» NieR (PS3, 360)
par Musashi Oboro Aujourd'hui à 20:20

» Limited Run Games (LRG)
par fafy Aujourd'hui à 20:06

» Vos derniers arrivages !
par Tonka Aujourd'hui à 19:24

» Psycho Dream (Test SNES)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 17:50

» Le topic officiel de la XboxOne
par defskerus Aujourd'hui à 17:28

» Life is Strange (PS4/One/PC/PS3/360)
par d3vilwinnie Aujourd'hui à 17:10

» La saga Assassin's Creed
par defskerus Aujourd'hui à 16:54

» Le topic de vos figurines jeux vidéo, anime, ou film ou série, ou comics
par Junkers Aujourd'hui à 16:37

» Le topic de la Nintendo Switch
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 15:26

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » Les limbes » Loisirs » [ Le coin cinoche ]

[ Le coin cinoche ]

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 40]

126 Re: [ Le coin cinoche ] le Dim 23 Aoû - 23:57

Invité


Invité
Vu "Stretch", très fun et divertissant.
Un peu dans la veine d'un "Hyper Tension/Crank" avec Jason Statham malgré quelques petites longueurs ici ou là et un dénouement qui m'a laissé un poil sur ma faim car j'aurais espéré un peu mieux.
Et David Hasselhoff en guest star dans son propre rôle, miam Smile

Revu aussi "Mad Max 2" histoire de bien m'assurer que Fury Road est une repompe honteuse et poussive d'un chef d'oeuvre qui a pourtant 34 ans (!)
Pas de dialogues en trop, on savait faire des films avec de longs moments de silence qui en disaient tout autant que de mauvais échanges. Une vraie ambiance de mort, de survie, de violence. Un scénario suffisant qui ne souhaite à aucun moment péter plus haut que son cul, des musiques top, une vraie fin excellente avec un mini-twist très bien amené, et une scène de quelques 20-25min de poursuite à la fin d'une précision d'orfèvre dont Fury Road a, à mon sens, bêtement tenté de s'inspirer des meilleurs moments et des moments les plus inspirés pour un résultat moindre.
Pas besoin d'explosions toutes les 3 secondes, ni d'une tonne de FX (la tempête de FR entre autre), ni de personnages et villes inutiles dans l'histoire, ni d'une pseudo couche de message à caractère "féministe" (ou du moins sur la condition des femme) ni rien. Juste un film brut, propre, impeccable.
Je ne révise donc pas du tout mon jugement sur Fury Road, du niveau d'un Dôme du Tonerre.
Et encore, je pense me le revoir prochainement et je suis sûr que je lui trouverai plus de qualités que FR Wink

127 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 24 Aoû - 1:36

Odmius

avatar
Maudit du Forum

J'ai regardé howard...une nouvelle race de héros ce soir. Je ne dirais qu'une chose, ce film me permet de relativiser le niveau de navetditude des films que je pensais très mauvais jusqu'à présent

128 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 24 Aoû - 8:45

caaen

avatar
Maudit du Forum

C'est officiel Ninjastorm c'est Shrek!
Du coup tes messages me font rire!

129 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 24 Aoû - 22:24

Invité


Invité
LoL
J'ai pas compris, mais c'est cool Smile
Qu'est ce que je vais bien pouvoir me mater ce soir de pas trop long, tiens...

130 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 9:58

defskerus

avatar
Dieu Breton
J'ai regardé le tout premier Mad Max l'autre jour.
Je pense que je l'avais jamais vu avant.
C'est vieux ... ça fait vraiment style SF art & essais 70s.

Je l'ai trouvé un peu longuet, des fois il se passe rien ...
Au final, j'ai ni adoré, ni détesté.


sinon j'ai vu aussi Ratatouille, des longueurs aussi ... c'est pas du tout devenu mon Pixar préféré mais ça se laisse regarder.


Et soir j'ai vu Gravity, le film passe vite, on pas le temps de s'ennuyer mais c'est pas le genre de film à voir plusieurs fois, une fois vue c'est bon.
Faut que je regarde sur internet des sites qui parlent du coté science de ce film car à mon avis c'est rempli d'incohérences, des débris de satellite qui arrive sur ISS ça me parait peu probable ...


Aucun de ces 3 films n'est arrivé à la hauteur de Bob l'Eponge : Un Héros sort de l'eau

131 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 10:08

Invité


Invité
Regarde le 2, le 1 est quand même un peu "à part" Wink

Après c'est pareil, propose à un panel de jeune de 20ans de regarder Fury Road et Mad Max, il y aura très certainement une préférence pour FR. Idem entre l'attaque des clones et Star Wars IV : A Now Hope dans sa version d'origine.
Je pense que les "vieux" films (pas trop vieux ni pourris non plus, faut pas abuser) c'est un peu comme le bon vin. Faut savoir les apprécier un minimum pour les trouver bon, ne serait-ce qu'en ne s'arrêtant pas uniquement à l'habillage.

132 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 10:17

defskerus

avatar
Dieu Breton
J'ai déjà vu le 2 il y a longtemps, je trouve que le premier a vraiment rien à voir avec les deux suites (j'ai pas vu le dernier), pas l'impression que c'est le même univers...

C'est le rythme de certains vieux films qui me posent problème surtout, c'est assez lent avec pas mal de scènes ne servant jusqu'à poser le décor et qui dure trop longtemps ...
Les films de maintenant sont bien plus rythmé, ils m'ont formaté Very Happy


Je viens d'aller voir la page wikipedia de Gravity, il y a effectivement plein d'incohérence !
mais sans elle, il y aurait pas de film ...

133 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 11:16

BigB

avatar
Chaudassedu78
@defskerus a écrit:


Je viens d'aller voir la page wikipedia de Gravity, il y a effectivement plein d'incohérence !
mais sans elle, il y aurait pas de film ...


Les incohérences c'est pour moi le pire ennemi d'un film . Autant on les accepte dans des films de boules, ou alors un conan ou MI , autant dans un film pseudo scientifique qui veut nous montrer la soit disant réalité de l'espace non . Ca me gâche tout le plaisir quand je découvre , muni de ma petite cervelle de moineau avec très peu dedans, que les auteurs nous prennent pour des cons , alors qu'un spécialiste consultant payé que dalle , genre un étudiant à la kon , aurait pu les relever au premier coup d’œil ... cela va de paire avec les dialogues en langues étrangères , quelle blague , de faire passer les russes pour des polonais, des magrébins pour des cheiks du quatar et des coréens pour des japonais . Ca me gonfle , car vu les budgets de certains films, les voir rogner qqs centaines d'euros ou qqs minutes supplémentaires pour les "détails" c'est juste dégoutant Sad

Pour moi soit on fait qqchose bien, soit on le fait pas , faire un pseudo chef d’œuvre et bâcler les détails est la pire insulte qu'on peut faire au personnes auxquelles on destine cette œuvre !!!!

134 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 11:57

defskerus

avatar
Dieu Breton
Si ils font un truc réaliste avec Gravity, t'as pas de film ou soit il s'arrête au bout de 10 minutes ...

La science ici est juste prétexte à donné un côté réaliste au film pour participer à son esthétique.
C'est un film à gros budget, il faut du grand spectacle, la majorité des gens n'aiment pas les films contemplatifs donc t'es obligé d'avoir des incohérences un peu partout pour que ça fasse des entrées...

Surtout que la plupart des gens s'en foutent des incohérences scientifiques.


Pour les dialogues en langues étrangère c'est différent, là oui c'est plus du foutage de gueule mais c'est encore pareil, la majorité des gens s'en fouteront qu'un coréen fasse le japonais, "c'est pareil, c'est des asiatiques, ils ont les yeux bridés et mangent avec des baguettes ... "




135 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 12:27

BigB

avatar
Chaudassedu78
Oui , disons , que je sois d'accord dans le cadre de Gravity , mais une pléthore de films ou séries , scientifiques , sf , de guerre, historiques et policières prennent des raccourcies incroyables (voire inadmissibles pour qqn qui a fini le collège) . Et bien évidement , on considéré que tlm est con et on peut lui faire manger n'importe quoi , ben c'est comme ca qu'on se vautre aujourd'hui . A quoi sert de faire jouer des grands acteurs, de faire des effets et cascades qui coutent les millions pour au final négliger des mini détails facilement décelables .
La réponse est simple , les USA sont un pays d'ignorant consommateur de hot dog ou burger , qui consomme les films comme du coca . Il n'en a rien a f. tant que ca lui procure un micro plaisir . Je vais faire un parallèle a Parasite Eve (premier du nom) un jeu grandiose , qui a été peaufiné dans les moindres détails et ou même les explication pseudo scientifiques tenait la route et tiennent bien encore même pour un biochimiste diplômé . Ça c'est de la bonne came ! A ce niveau aussi les films français ou anglais sont regardables alors que les ricains prennent franchement tlm pour des cons !

136 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 13:49

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Et Breaking Bad, tu penses que cela ne prend pas de libertés... ??
Je te demande, car ton avatar est bien celui de Walter White, le héros. Pourtant, la série est bourrée d'incohérences :

- la scène où Walter jette un cristal explosif sur le sol lors de sa "transaction" avec Tuco :


- ou encore la scène où Walter et Jesse liquéfient un corps à l'acide. Je ne retrouve plus lavidéo qui démontait cette incohérence, mais il faut retenir qu'un corps ne se dissoudrait jamais autant avec si peu d'acide, et que la baignoire tiendrait plus ou moins le coup.



Ce qui est important avant tout dans une histoire, c'est de faire véhiculer un message, des émotions. On peut bien négliger quelques menus détails si cela sert une histoire passionnante, non ? Sans bien sûr, pour autant, partir en vrille dans le n'importe quoi.

L'imagination, c'est ça le véritable vecteur d'une histoire. Et encore plus, bien sûr, pour la science-fiction. Quand Doc montre à Marty la Dolorean qui permet de voyager dans le temps, il ne s'embarrasse pas d'explication scientifiques barbantes. "J'ai inventé ça, il faut du plutonium, ça marche... et puis voilà". C'est tout. Les spectateurs n'ont pas besoin d'en savoir plus, cela ne servirait à rien.
... Personnellement, je déteste la hard-SF qui part souvent dans des explications lourdes et interminables pour justifier le moindre détail. Je comprends que certains aiment ça, que cela donnent une touche réaliste au contexte... Mais bon, quand je joue à Mass Effect, par exemple, je me fiche bien de connaitre la composition de l'alliage du laser de la planète Bidule, son poids en méga-tonnes, les répercussions magnétiques d'un tir, etc etc... Je veux juste savoir si les Krogans vont trouver un remède au génophage, quel est le visage derrière le masque de Tali, qui est l'Homme Trouble.
J'ai pour souvenir d'avoir lu l'Eve future, de Villiers de l'Isle-Adam, l'un des premiers romans traitant du thème de l'androïde, qui part dans des logorrhées interminables sur les caractéristiques du robot-femme, la manière dont il fonctionne, et blablabla... Franchement, c'était d'un chiant !

Enfin bon... La science-fiction, c'est évidemment un genre un peu à part si on veut parler "réalisme" ! ^^ Dans un film plus "réaliste" comme Gravity, je comprends que les détails ont leur importance. Mais encore une fois, les occulter permet aux réalisateurs de proposer un grand moment de cinéma.

137 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 14:09

Invité


Invité
Sauf que dans Mass Effect, tu avais un Codex complet sur TOUS les éléments du jeu : races, planètes, systèmes solaires, armement, flotte, véhicules, politique, etc... 
Tu pouvais ou non le lire, mais au moins c'était là. Et ça fait pour moi toute la différence car Mass effect est dans doute l'un des meilleurs univers crédible de JV jamais créé ces dernières années
(dommage pour le 3, dommage pour ces fins.... dommage que le jeu se soit trop américanisé comme le souligne très bien BigB) 
Je rejoins un peu BigB dans ce qu'il pense de la vision comme de la façon de faire américaine. Il faut de tape à l'oeil, de l'impressionnant, et peu importe si c'est crédible ou non. 
Après je relativise selon ce que je regarde ou ce à quoi je joue. Un univers crédible et fourmillant de détail dans un CoD je m'en fous. Dans un Mass Effect ou Witcher c'est indispensable. 
Idem pour un film pop-corn comme Fast and Furious c'est volontairement gros et faut pas regarder les détails scènzristiques.
En fait entre te dire "ça marche au plutonium et avec du compost" et ne plus en reparler vraiment et te faire un film qui tourne autour de ça, c'est pas pareil. 

Sinon, pour Gravity j'avais beaucoup aimé. Mais à aucun moment c'est un film scientifique qui se veut crédible ou éducatif. C'est un gros blockbuster en huit clos misant sur son casting très bon et sa réalisation extraordinaire. Il se veut réaliste pour le quidam assis en face avec son pop-corn, pas pour le diplômé en aérospatiale. 
Démonter point par point ce genre de film c'est comme faire du multi-quote sur forum quasi.

Sinon, commencé à regarder "Avengers : L'ère d'Ultron" et..... je me suis endormi au bout de 25min tellement c'était ennuyeux Neutral
L'intro est une débauche d'action sans queue ni tête à tendance abrutissante, l'histoire des 2 "jumeaux" est amenée de façon grossière (et limite je me suis dit avant de ronfler soudainement : "Mais qu'est-ce qu'on s'en branle d'eux ?" même si j'imagine qu'ils auront un incidence sur la suite) et..... je me suis finalement endormi.
Je retenterai quand même de voir la suite, histoire de, mais pour l'instant ça m'a fait l'effet d'un mauvais film.

138 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 16:24

BigB

avatar
Chaudassedu78
Enfin je parlais moins du réaliste ou stricto-sensu exact avec les données scientifiques ou historiques (encore que , un film historique qui se tape un delire sans qu'on le sache à l'avance c'est de l'abus) mais plutot de plausibilité de ce qui s'y passe . J'ai pas de gros exemple bien visible en tete , mais des que j'en trouve je vous le donne (j'en suis victime tous les jours malheureusement) .

Pour Breaking Bad , ben c'est un délire cette serie , elle ne se dit ni réaliste ni sérieuse ou alors j'ai loupé un épisode . Par contre dans une des mes séries préférés , the Americains ou la moitié du casting "russophone" parle avec un accent à couper au couteau qui n'a jamais vu la mère patrie , ben c'est plus gênant .
Le principal c'est que tout le monde se laisse blouser , et accepte ca . Moi moyennement et c'est peut être pour ça que j'aime pas les films sérieux . C'est la double peine pour celui qui regarde car déjà il faut se taper le contenu lourd et chiant puis on s’aperçoit d’être pris pour un con malgré l'effort fourni . That's enough pour moi !

139 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 25 Aoû - 16:42

defskerus

avatar
Dieu Breton
@BigB a écrit:the Americains ou la moitié du casting "russophone" parle avec un accent à couper au couteau qui n'a jamais vu la mère patrie , ben c'est plus gênant .


c'est peut être des russes d'une région reculées et donc ils ont un accent spécial

140 Re: [ Le coin cinoche ] le Jeu 27 Aoû - 16:30

Alto


Dieu de la cartouche
Je reviens donc de Dheepan.

Pour citer un critique célèbre : "Je n'écrirai rien sur ce film, c'est une merde !" Very Happy

Plus sérieusement, j'ai bien aimé, sauf les 20 dernières minutes qui sont ridicules et qui m'ont gâché le film.

141 Re: [ Le coin cinoche ] le Jeu 27 Aoû - 21:57

Tremololo

avatar
Diable Geek

Pour ma part j'ai vu Dheepan hier; et j'ai franchement pas aimé.
Comme tu le dis les dernières minutes du film gaches le film et on comprend pas comment c'est possible que ça se finisse comme ça après ce qu'il a fait.

Ensuite, je trouve que le film commence bien avec un très bonne idée de base qui pourrait installer un climat assez lourd et beaucoup de tension mais il n'en est rien. Leur secret ne crée de la tension que entre eux et personne se doute de quoi que ce soit ce que je trouve assez idiot.
ensuite, on retrouve les clichés français d'un film social et j'ai pas aimé; on dirait que le film cherche a dénoncer beaucoup de chose (trop peut-être) mais je trouve qu'il fait mal passer le message. On sait plus ce qu'Audiard chercher réellement à critiquer.
Le film m'a fait penser à un mauvais TAxi Driver ou Harry Brown mais en plus social.

J'ai trouvé le film pas trop cohérent sur la longueur notamment avec la femme qui un coup dit ça puis dit son contraire juste après
Spoiler:
Par exemple : elle dit que la fille elle s'en fous puis elle essaie de la sauver des fusillades
Puis j'ai trouvé ça très long et franchement lent à avancer; alors certes on essaie de nous faire vivre leur quotidien et nous montrer comment ils s'adaptent mais on aurait pu le faire plus vite.
J'aurai préféré qu'on s'attarde sur l'enfant, ce qui aurait monter un vrai coté social pour moi et à la limite une fin tragique;
Spoiler:
où il meurt et elle se retrouve en Angleterre avec l'enfant dans un quartier tout aussi sensible; ça aurait donné un cachet plus social (genre tu échapperas jamais à ta situation où que tu ailles, c'est ta condition).
La fin comme elle est là, fait bien trop utopique et impossible à atteindre après les évènement qui se sont passés dans le film.

Enfin, un bon point tout de même; les acteurs bien que la plupart inconnus et non professionnelles jouent très bien et font passer de réelles émotions; et ça pour le coup ça donne tout de même un vrai cachet au film quoiqu'on puisse en dire.

Bref, pour moi Dheepan n'est franchement pas le film du siècle mais je m'attendais à un truc un peu plus fouillé et recherché qu'une simple satire sociale qui part dans tous les sens. Clairement pas une Palme d'or en tout cas.

PS: il est possible qu'il manque des mots dans certaines phrases, quand j'écris vite c'est comme ça ^^
Dites moi si c'est le cas XD



Dernière édition par Tremololo le Jeu 27 Aoû - 22:21, édité 1 fois

142 Re: [ Le coin cinoche ] le Jeu 27 Aoû - 22:17

Alto


Dieu de la cartouche
Je te conseille de mettre certains passages de ton texte en spoiler !

143 Re: [ Le coin cinoche ] le Jeu 27 Aoû - 22:22

Tremololo

avatar
Diable Geek

J'y ai pensé quand j'écrivais mais je me suis dit que pas grand monde verrait le film ! ^^
J'en ai mis du coup XD; j'ai mis là ou je pense que c'est le plus spoiler.
Dis-moi ce que tu en pense ^^

144 Re: [ Le coin cinoche ] le Jeu 27 Aoû - 22:25

Alto


Dieu de la cartouche
Oui c'est mieux comme ça ^^

145 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 29 Aoû - 23:00

CTJ

avatar
Limbo Hater
Je viens de regarder le dernier film TMNT. Ne faites pas la même erreur !

C'est complètement nul. C'est formaté comme pas permis (on peut mettre n'importe quel perso à la place des tortues), le design est minable, l'histoire est complèment pourrie, les blagues sont affligeantes, visuellement c'est pas original du tout, l'origine de Splinter et des tortues a été réinventées de façon minable, ...

Aucun intérêt. Le DA est 1000000000 fois mieux.

146 Re: [ Le coin cinoche ] le Sam 29 Aoû - 23:06

Sake C. Buenos

avatar
Maudit du Forum

Sad

147 Re: [ Le coin cinoche ] le Dim 30 Aoû - 0:22

Guild

avatar
Possédé du Pad

Le plus WTF des films que j'ai vu cette années c'est PREDESTINATION

C'est un film qui pousse la théorie du voyage dans le temps à son paroxysme. Si vous aimez la SF (la vraie et pas les films de cap et d'épée comme Star Wars) alors foncez voir ce film !

148 Re: [ Le coin cinoche ] le Dim 30 Aoû - 0:42

Odmius

avatar
Maudit du Forum

On en avait parlé il y a quelques temps et oui, il a la médaille du wtf ce film

149 Re: [ Le coin cinoche ] le Dim 30 Aoû - 14:58

Invité


Invité
Oui mais c'est WTF "bien" ou WTF "n'importe quoi tendance à chier, sauf avec 3g, 3 potes, à 3h du mat'" ? Parce que c'est pas du tout la même chose Very Happy

150 Re: [ Le coin cinoche ] le Dim 30 Aoû - 16:01

Odmius

avatar
Maudit du Forum

Franchement ça doit faire 5 ou 6 mois que je l'ai vu et je serais bien incapable de te repondre. Un ovni quoi

151 Re: [ Le coin cinoche ] le Dim 30 Aoû - 18:16

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

J'ai un avis plutôt mitigé sur le film Prédestination, je copie/colle l'avis que j'avais mis il y a quelques temps :

Avec vos discussions sur le film, je me suis décidé cette nuit à regarder Prédestination pour tuer le temps alloué par mon insomnie.
Sans spoiler et sans rentrer dans les détails, même si le film m'a fait passer un bon moment, c'est quand même bourré d'incohérences.

Oui, le voyage dans le temps implique forcément des paradoxes, lesquels sont d'ailleurs souvent ce qui fait le sel de ces histoires. Même avec la meilleure volonté du monde, il est impossible d'écrire une histoire sur le sujet sans défier la logique ; il convient donc au lecteur (ou au spectateur dans ce cas précis) d'adopter une position tolérante et de se dire "Bon, il faut bien accepter une ou deux incohérences sinon il n'y aurait pas d'histoire".
L'ennui avec ce film ,c'est qu'il multiplie les paradoxes jusqu'à l'overdose, jusqu'au point où l'on se dit "Bon, stop maintenant, ça devient n'importe quoi, je n'y crois plus !". Oui, le problème est là : au bout d'un moment on décroche, on ne croit plus à ce qui nous est compté, on "sort" du film. Encore plus avec la fin qui, sans en dévoiler un seul morceau, est quand même trop tirée par les cheveux. Oui elle surprend. Dans le bon sens du terme, je ne sais pas... Je pense que le spectateur est heureux d'avoir un dénouement original qu'il n'imaginait pas, tout comme il est après la petite réflexion de mise qui suit ce visionnage (ce qui est mon cas) un peu déçu par cette fin qui renie un peu tous les principes élémentaires et logiques du voyage temporel, tant est bien sûr qu'on puisse parler de "logique" pour une science totalement fictionnelle. Mais là, c'est une question de parti pris...

Comme le résume si bien Caaen dans son analyse (mets la balise spoiler, bon sang !!!!), le concept est accrocheur. Et je dirais même beaucoup, totalement original, avec le personnage de Jane qui est diablement unique par rapport à tout ce que j'ai pu voir. Hors-sujet peut-être, mais je trouve qu'elle ferait une héroïne parfaite pour conter bien plus d'aventures spatio-temporelles la mettant en scène, compte tenu de sa personnalité. Hélas, comme le conclut Caaen, si le concept reste original, il reste bancal car tout part d'une impossibilité non seulement paradoxale si on s'en tient aux voyages dans le temps, mais également purement scientifique si l'on s'en tient à la biologie pure. GROS SPOIL SUR LE FILM :
Spoiler:
Même à supposer que l'on puisse faire l'amour à soi-même de manière "hermaphrodite", et donner naissance à un enfant (ce qui là encore est impossible, mais acceptons quand même ce parti pris pour le bien de l'histoire), cet enfant ne serait en aucun cas physiquement ou moralement la même personne. Même si le père et la mère ont exactement le même génome, la distribution des gènes pour l'enfant est purement hasardeuse. Bon, et de toutes façons, puisque Jane-John est hermaphrodite, il/elle est stérile. Et quand bien même elle pourrait, au-delà de toute logique, enfanter quelqu'un, l'enfant hériterait d'un véritable micmac de gène X et Y qui, là encore, donnerait un enfant mort-né.


Enfin bon, je conçois qu'on peut faire fi de tout cela, ENCORE UNE FOIS, qu'il s'agit avant tout d'une histoire fantastique et qu'il faut excuser certaines libertés. Mais comme je l'ai dit, trop de libertés et trop de paradoxes désagrègent au final la structure de ce film et surtout le contrat de vraisemblance qu'un auteur passe de manière tacite avec son spectateur. Je défie quiconque ayant vu la fin du film de me résumer l'histoire, de manière parfaite et sans bégayer ou en retourner tous les tenants et aboutissants dans sa tête, en affirmant à 100% l'avoir comprise dans ses moindres détails, de pouvoir expliquer toute la logique et toute la chronologie des événements.
Or, pour moi, si une histoire de voyages spatio-temporels n'est au final pas claire ou trop compliquée, c'est que le scénariste a assez mal fait son job. Le but, c'est avant tout de comprendre la trame, les motivations des personnages, mais de le faire de manière plausible et vraisemblable. Ce qui n'est ici pas toujours le cas.

Bon. Je critique, je critique, mais au final je salue quand même ce film car le sujet est très, très casse-gueule. Les auteurs ont eu une sacrée paire de couilles pour aborder un thème aussi original qui implique bien des paradoxes, encore plus avec le personnage principal qui nous est présenté ici. Je pense que le combat était perdu d'avance pour se frotter à tant de paradoxes et tant de "fantastique scientifique", mais au final le film tient bien la route, distrait, et se veut même assez intelligent par moment en mettant sur le tapis LA grande question qui remue le monde scientifique depuis des générations : qui est venu en premier, l'œuf ou la poule ?
D'un point de vue purement ludique, j'ai passé un très bon moment et, si je donne l'air d'être amère, j'ai vraiment beaucoup apprécié ce Prédestination. Je recommande en tout cas de le voir pour se forger sa propre idée, et surtout pour l'originalité du/des thème(s) abordé(s). Et puis surtout, je trouve que c'est un film qui fait discuter voire philosopher, ce qui de nos jours est assez rare.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 40]

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum