Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nintendo Labo (Switch)
par Battosai14 Aujourd'hui à 18:15

» J'ai pécho en Brocante...
par Lechatperché Aujourd'hui à 18:15

» Rive - 2016 [One, PS4, PC - Switch TBA]
par Oli Aujourd'hui à 15:21

» L'honorable collection du déchu
par Battosai14 Hier à 23:28

» Agony (PS4/Xone/PC)
par gatsuforever Hier à 22:56

» Vos derniers arrivages !
par deftonite Hier à 22:52

» Le topic de la Nintendo Switch
par fafy Hier à 22:35

» [PS4] Ninokuni 2 : Revenant Kingdom
par ange_dechu_lucifer Hier à 21:13

» Le topic du shoot'em up / shmup
par raginwulf Hier à 18:31

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Consoles Portables » Sony PSVita » Tokyo Tattoo Girls (PSVita)

Tokyo Tattoo Girls (PSVita)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Tokyo Tattoo Girls (PSVita) le Dim 18 Mar - 16:40

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur





Un jeu considéré mauvais par beaucoup (tous ?). Et je dis bien mauvais, pas moyen, il a un metacritic de 36.

Mais j'suis pas d'accord.

En considérant le jeu comme un genre d’attaque virale, ma foi, ça passe bien. Ton gang va inéluctablement envahir automatiquement les Wards attenants et se propager, ce qui enclenche une réaction différée et durable de leur part, à toi de les mettre à terre avec tes petits moyens du bord (qui sont surtout de l’influence, pas de la résolution) avant que ta gourmandise (la propagation automatique) ne te donne une réaction immunitaire trop forte qui te flingue. En gros.

Dans les faits, soit tu ralentis ta propagation (y’a une fille qui a ce pouvoir), soit tu focalises tes maigres moyens sur chaque ward pour vite les mettre à terre l’un après l’autre : en te focalisant à la fois sur les petits wards et les pouvoirs (que tu tatoues sur la fille) nécessaires à leur chute de population (2 types de population différentes).

C’est prenant quand on le prend sous cet angle. Et puis, objectivement parlant, il se joue à peu près comme un Plague Inc., avec les mêmes incertitudes, le même automatisme d'expansion, le même gameplay, la même répétitivité et pourtant le même plaisir de jeu, donc bon...

Après, le pourquoi de la défonce de Tokyo Tattoo Girls est simple : marketing à chier, tout simplement. Avant d'avoir le jeu en mains, Nisa a été incapable de dire en quoi consistait le jeu. Les gens ont dû s'attendre à un rpg ou associé, et ont (logiquement) pas aimé l'embrouille.

Tenez, regarder le trailer de sortie


Ils parlent de tout, sauf du coeur de jeu. Sont cons ou... ?
Incapables de vendre correctement un jeu.

http://paderetro.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum